Alors que 2020 touche à sa fin, Automobile Propre a sélectionné et compilé pour vous les articles les plus lus pour chaque mois de l’année. Un dernier coup d’œil dans le rétro avant une année 2021 qui s’annonce riche en nouveautés.

Janvier

La Covid-19 n’est encore qu’un lointain sujet et l’année commence fort avec le traditionnel Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas. Côté automobile, Fisker révèle son futur SUV électrique Ocean tandis que Sony lève le voile sur un étonnant concept électrique. Un début d’année qui marque également le début de la production du Tesla Model Y, en avance sur le calendrier.

Côté européen, c’est Ionity qui fait la une. Dans une communication maladroite, l’opérateur annonce une hausse importante de ses tarifs, provoquant colère et incompréhension de nombreux usagers.

Février

Alors que la Volkswagen peine à finaliser le logiciel de son ID.3, Citroën créée la surprise en présentant une étrange voiture électrique. Classée dans la catégorie des quadricycles, la petite AMI annonce un tarif défiant toute concurrence débutant avec des formules à partir de 19,99 €/mois.

Chez Renault, c’est la Twingo électrique qui fait la une. Côté bad buzz, la palme revient à Izivia qui annonce l’arrêt soudain de 90 % des bornes du réseau Corri-Door, justifiant sa décision par des questions de sécurité.

Mars

Annulé à la dernière minute, le Salon de l’automobile de Genève prive les constructeurs de scène internationale pour présenter leurs dernières nouveautés. La pandémie envahit l’Europe et l’heure est à la réorganisation. Certaines marques repoussent les présentations prévues, d’autres passent à des formats 100 % digitaux.

Chez Renault le calendrier est maintenu. Version rebadgée de la City K-ZE chinoise, la Dacia Spring est officiellement présentée et marque une nouvelle étape de la stratégie électrique du groupe qui s’invite sur le segment du low cost. Chez Fiat, c’est la 500 électrique qui est enfin dévoilée.

Le concept Spring, issu de la citadine électrique chinoise City K-ZE

Avril

Sur un mois 100 % confiné qui impacte lourdement les ventes des concessionnaires et entraîne de nombreuses fermetures d’usine, la cause du rétrofit avance avec la publication d’un arrêté légalisant la conversion des véhicules thermiques à l’électrique. Une activité qui reste toutefois très encadrée.

Mai

Face à un secteur automobile en crise, l’heure est à la relance pour le gouvernement qui officialise à la fois l’extension de la prime à la conversion et l’augmentation du bonus écologique. L’aide octroyée aux voitures électriques grimpe à 7 000 € pour les particuliers tandis que les hybrides rechargeables bénéficient d’une prime inédite de 2 000 €.

Le mois de mai, c’est aussi la découverte d’un projet avorté : celui de Dyson qui révèle en images la voiture électrique qu’il ne commercialisera jamais.

Juin

Boostés par les nouveaux dispositifs gouvernementaux et la fin du confinement, les constructeurs cassent leurs prix pour sauver un début d’année difficile. Au niveau des offres, c’est Kia qui sort du lot en proposant une LLD à 47 €/mois sur le Niro électrique. Un tarif défiant toute concurrence qui a fait beaucoup de bruit au sein de la communauté.

Du côté des nouveautés, PSA met les watts en révélant la Citroën ë-C4 et l’Opel Mokka-e, deux véhicules au positionnement complémentaire partageant la plateforme eCMP du constructeur.

Juillet

Alors que sonne l’heure des premiers départs en vacances, Ionity casse l’ambiance en introduisant un nouveau tarif à la minute sur ses bornes haute puissance dans l’Hexagone.

Chez PSA, l’heure est à l’innovation avec la présentation de la nouvelle plateforme eVMP. Grande sœur de l’actuelle eCMP réservée aux véhicules des segments B et C, cette nouvelle architecture pourra abriter des packs batteries de 60 à 100 kWh. Attendue en 2023, elle équipera notamment le futur Peugeot 3008 électrique.

Août

Alors que le gouvernement change les règles de la prime à la conversion, l’heure est au road trip pour Automobile-Propre qui vous propose un comparatif de trois SUV électriques : le Peugeot e-2008, le Hyundai Kona et le MG ZS EV.

Septembre

La rentrée est chargée pour les constructeurs : Skoda présente son SUV électrique Enyaq en version définitive tandis que Volkswagen entame la livraison des premiers exemplaires de son ID.3.

Maintes fois repoussé, l’événement du Battery Day a enfin lieu chez Tesla. Au programme : la présentation d’une nouvelle cellule 4680 aux performances révolutionnaires et l’annonce d’une compacte électrique à moins de 25 000 dollars à l’horizon 2023.

Le Skoda Enyaq dans sa version définitive

Octobre

En octobre, c’est Renault qui marque l’actualité avec un événement, eWays, dédié à ses futures innovations. Outre la version de série de la Dacia Spring, la plateforme CMF-EV fait ses débuts à bord du concept Megane eVision.

Du côté d’Automobile-Propre, c’est l’épineuse question de la facturation au kWh qui fait débat au sein de la communauté.

À travers le concept Megane eVision, Renault présente sa nouvelle plateforme et annonce l’arrivée d’une Megane 100 % électrique

Novembre

Tandis que le film À Contresens démonte les intox sur la voiture électrique, l’hybride rechargeable multiplie les polémiques. Entre le rapport biaisé de l’ONG Transport & Environment et les fake news diffusées par TF1 en plein 20 heures, Automobile Propre joue la carte de la pédagogie.

Novembre, c’est aussi une seconde vague de la Covid-19 qui pousse le gouvernement à changer ses plans. Le bonus écologique, qui devait être revu au 1er janvier 2021, est finalement maintenu sous sa forme actuelle jusqu’au 30 juin prochain.

Décembre

Alors que Hyundai et Kia présentent leur nouvelle plateforme électrique e-GMP, de nouvelles rumeurs enflent autour de l’arrivée d’une future voiture électrique Apple.

Décembre, c’est aussi un nouveau mois de désintox qui commence par une réaction au documentaire d’Arte qui dézingue la voiture électrique. Autre scandale qui n’a eu que peu d’échos dans nos contrées, celui de l’Astongate qui a provoqué un véritable raz de marée médiatique au Royaume-Uni.

Du côté du gouvernement, décembre marque la parution de nombreux décrets. Outre l’introduction d’une prime inédite pour l’achat d’une voiture électrique d’occasion, la révision du droit à la prise et les nouvelles obligations de pré-équipement des bâtiments font la une de l’actualité réglementaire.

Et vous ? Quelles actualités vous ont marqué cette année ? N’hésitez pas à les partager dans les commentaires…