Copyright William CROZES @ Continental Productions

Disponible à la commande en juin 2020 et appelée à remplacer l’actuelle C-Zero, la Citroën C4 électrique sera le premier modèle de la marque aux chevrons à être équipé de la nouvelle technologie électrique de PSA. Arborant une silhouette de berline compacte rehaussée, elle devrait proposer plus de 300 kilomètres d’autonomie.

Design de la C4 électrique

Remplaçant la berline C4 de seconde génération mais aussi la C4 Cactus, cette ë-C4 adopte un format particulier. Ni berline, ni SUV, modèle de plus de 4,30 mètres s’inspire des tendances actuelles avec une carrosserie surélevée et une silhouette typée crossover.

D’extérieur, la version électrique reprend des lignes strictement identiques à celles des déclinaisons thermiques. Seuls éléments de différenciation : la trappe de recharge, située sur l’aile arrière gauche, et le marquage ë-C4 au niveau du coffre.

A l’intérieur, la présentation est également proche des versions thermiques. On retrouve ainsi un combiné d’instrumentation numérique couplé à un dispositif d’affichage tête haute et à un écran tactile de 10 pouces. Placé en position centrale, celui-ci intègre le système multimédia, la navigation ou encore la gestion du téléphone. Compatible avec Android Auto et Apple Car Play, il dispose également de menus dédiés à la partie électrique : suivi des flux d’énergie, consommation, programmation de la charge etc…

Motorisation de la Citroën ë-C4

Comme la Peugeot e-2008 ou le DS3 Crossback, l’ë-C4 repose sur la plateforme e-CMP.  Elle reçoit ainsi un moteur électrique de 136 ch (100 kW) et 260 Nm. Installé sur le train avant, celui-ci autorise jusqu’à 150 km/h de vitesse de pointe et un 0 à 100 km/h abattu en 9,7 secondes.

A l’usage, le conducteur pourra choisir parmi trois modes de conduite faisant varier la vitesse de pointe et le couple : Eco, Normal et Sport. Un mode « B » permet par ailleurs de renforcer l’effet du frein moteur pour récupérer plus d’énergie lors des phases de freinage et de décélération.

Post-production : Astuce Productions

Autonomie et recharge de la Citroën ë-C4

Côté batterie, la C4 électrique reprend le même pack que les autres modèles du groupe PSA. Cumulant 50 kWh de capacité énergétique, dont 46 utiles, celui-ci est positionné dans le plancher du véhicule pour ne pas tronquer l’espace à bord. En autonomie, le constructeur promet jusqu’à 350 km en cycle mixe WLTP.

Au niveau de la recharge, la C4 électrique peut aussi bien se brancher sur une prise domestique que sur une wallbox. De série, elle reçoit un chargeur embarqué de 7,4 kW. Sous réserve d’une wallbox adaptée, celui-ci autorise une charge complète en 7h30. En option, il est possible d’opter pour un chargeur de 11 kW pour un temps de charge réduit à 5h00.

Compatible avec les bornes dites « rapides », la nouvelle Citroën C4 électrique autorise tolère jusqu’à 100 kW de puissance de recharge via le protocole combo. Elle se recharge à 80 % en 30 minutes environ.

Type de chargeTemps de charge
Prise domestique24h00
Prise Green’Up15h00
Wallbox 7,4 kW7h30
Wallbox 11 kW5h00
DC rapide 100 kW80 % en 30 minutes

Commercialisation et lancement de la C4 électrique

Officiellement présentée le 30 juin 2020, la compacte électrique de Citroën sera disponible à la commande dans les toutes prochaines semaines. Sa mise en production débutera à l’automne sur le site PSA de Madrid, en Espagne. Les livraisons doivent débuter en fin d’année puis s’accélérer début 2021.

Prix de la Citroën ë-C4 électrique

A ce stade, les prix de la Citroën ë-C4 ne sont pas connus. Proche du Peugeot e-2008, elle devrait se situer dans le même ordre de tarifs que son cousin, proposé à partir de 35.000 € hors bonus écologique.