Plusieurs dizaines de nouveautés électriques viendront inonder le marché automobile dans les prochains mois et les prochaines semaines. De la Dacia Spring à la Tesla Model Y, Automobile Propre a retenu celles qui marqueront 2021.

L’année 2020 fut celle du décollage de la voiture électrique avec un volume d’immatriculations pour la première fois supérieur à 100 000 unités. Une tendance qui devrait se poursuivre en 2021 grâce à l’extension du bonus de 7 000 € jusqu’au 30 juin, mais aussi grâce à l’arrivée de nombreux modèles sur le marché. Au total, une quarantaine de nouvelles voitures électriques vont débarquer sur le marché. Voici celles qui sont les plus attendues.



Les Françaises en mode compact

Dacia Spring : ce n’est pas seulement le premier modèle 100 % électrique de la marque, mais une offre unique à bas coût sur le marché. Version européenne de la Renault City K-ZE vendue en Chine, la Spring reste modeste dans ses performances avec une puissance limitée à 44 ch et une autonomie de 225 km. Prévue pour mars, la voiture électrique low cost de Renault est attendue à un prix aux alentours de 10 000 euros bonus déduit.

Citroën ë-C4/Opel Mokka-e : cousins du Peugeot e-2008, ils arriveront en tout début d’année 2021. Basés sur la plateforme eCMP de PSA, ils proposent un moteur de 136 ch pour 50 kWh de batterie. Or, chacun adopte son style et son autonomie. Plus compact, l’Opel Mokka-e revendique 322 km tandis que la berline surélevée Citroën ë-C4 annonce 350 km avec une charge. Leur tarif de base sera cependant similaire, respectivement à 34 800 et 36 100 €. Il faudra également surveiller une éventuelle Peugeot e-308 100 % électrique.

Renault Mégane-E : Le Losange a travaillé avec Nissan et utilisera la base de l’Ariya pour sa voiture électrique de nouvelle génération. Sur un empattement court, Renault lancera en fin d’année la version de série de son concept Mégane-E révélé fin 2020. D’une longueur de 4,20 mètres environ, mais plus typée crossover que son homologue thermique, la grande sœur de la ZOE proposera une autonomie de 450 kilomètres grâce à une batterie de 60 kWh.

Renault Mégane eVision Concept 2020

Le concept-car Renault Mégane eVision

Une offre variée chez les Allemands

Volkswagen ID.4/Audi Q4 e-tron/Skoda Enyaq : ces trois voitures partagent les bases techniques de la plateforme MEB avec quasiment les mêmes moteurs et batteries. Le plus notable est le Volkswagen ID.4. Dérivé SUV de l’ID.3, il arrive dans sa version First Edition pour janvier au prix de 47 950 €. Le reste de la gamme sera lancé ultérieurement. Son cousin tchèque Skoda Enyaq iV proposera deux versions initiales 60 et 80, avant trois autres, dont une entrée de gamme 50. Enfin, le plus haut de gamme sera l’Audi Q4 e-tron, qui aura comme chez Skoda une version « coupé », nommée ici Sportback.

BMW i4 : outre les SUV iX3 et iX, la berline sera la nouveauté la plus importante de BMW. Son style est déjà connu, car il sera proche du concept éponyme présenté début 2020. Si elle ne dérive que des thermiques Série 4, la BMW i4 devrait proposer 600 kilomètres d’autonomie et une gamme plus vaste que la Tesla Model 3, sa rivale désignée.

Mercedes EQS : alors que l’EQC peine à trouver son public, la marque allemande compte sur la Mercedes EQS pour se refaire une santé électrique. Développée sur une nouvelle plateforme baptisée « EVA », la future Classe S électrique proposera une autonomie record de 700 km.

BMW i4 Concept 2020

Le concept-car BMW i4

D’imposantes Asiatiques à venir

Nissan Ariya : fruit de la nouvelle plateforme électrique CMF-EV développée avec Renault, ce grand SUV de 4,60 mètres épaulera la Leaf. Avec un dessin plus futuriste et un intérieur très moderne, il se déclinera en 5 versions. Deux tailles de batteries de 63 et 87 kWh sont au rendez-vous, de 360 à 500 km d’autonomie. Le tarif de l’Ariya est à ce stade inconnu, mais devrait démarrer au-delà des 50 000 €.



Hyundai Ioniq 5 : alors que le Kona continue tranquillement sa carrière, un grand frère va apporter une nouvelle génération de voitures électriques. Premier membre de la nouvelle famille Ioniq, ce crossover Ioniq 5 utilise la plateforme inédite eGMP. Il revêtira les grandes lignes du concept 45 avec une longueur de 4,60 mètres et proposera jusqu’à 550 km d’autonomie. Sa commercialisation doit intervenir d’ici à l’été.

Hyundai 45 Concept

Le concept Hyundai 45 deviendra Ioniq 5

Des SUV américains à grande autonomie

Ford Mustang Mach-E : après une première timide avec la Focus électrique, Ford passe à la vitesse supérieure avec le Mach-E, son premier véhicule électrique de masse. Ce SUV aux accents sportifs utilise un patronyme mythique, ainsi que des références au coupé. Décliné en 4 versions, il offre jusqu’à 600 km d’autonomie et débute dès 48 990 €.

Tesla Model Y : ce SUV complétera enfin la gamme « S3XY » de la marque. Il arrivera en Europe courant de l’année, après ses débuts en Amérique du Nord en 2020. Produit au sein de la nouvelle Gigafactory Berlin en Allemagne, il sera décliné en deux versions et offrira jusqu’à 505 km d’autonomie WLTP. Le prix du Tesla Model Y est aujourd’hui annoncé à partir de 63 000 €.

Tesla Model Y 2020

Le Tesla Model Y