Figurant parmi les grosses nouveautés attendues en 2021, la nouvelle Peugeot 308 disposera d’une gamme de motorisations s’étalant de l’hybridation légère jusqu’à l’électrique et l’hybride rechargeable.

Chez PSA, chaque nouveau véhicule bénéficie désormais d’une déclinaison branchée. Si le groupe tricolore réserve aujourd’hui sa technologie électrique aux véhicules des segments B et C et l’hybride rechargeable aux gros gabarits, la Peugeot 308 pourrait être le premier modèle du groupe à bénéficier des deux motorisations.

« La 308 peut être produite sur les deux plateformes – e-CMP et EMP2. Il est donc clair que nous pourrions avoir à la fois du PHEV (hybride rechargeable NDLR) et de l’électrique. Je pense qu’il y a de la place pour les deux technologies pour les clients », a déclaré au quotidien britannique AutoExpress Anne-Lise Richard, en charge de l’électrification au sein de la marque au lion.

Reste à savoir si l’idée d’un véhicule conçu sur deux plateformes différentes est réalisable sur le plan industriel. Pour PSA, le plus simple serait peut-être de commencer par lancer la nouvelle 308 en hybride rechargeable en se basant sur la plateforme EMP2. Déjà utilisée à bord du Peugeot 3008 Hybrid mais aussi sur la nouvelle offre d’utilitaires 100 % électriques de PSA, celle-ci sert aussi de base à la future plateforme eVMP. Dédiée aux véhicules électriques de plus grand gabarit, la eVMP pourra embarquer plus de batteries, entre 60 et 100 kWh selon le constructeur. De quoi mieux répondre aux usages polyvalents de la compacte. Également appelée à équiper le futur 3008 électrique, cette nouvelle plateforme n’est toutefois pas attendue avant 2023.

Publicité


Publicité