Portée par le nouveau PDG Luca De Meo, la feuille de route stratégique Renaulution doit permettre au constructeur français de renouer avec les bénéfices. Retour de modèles mythiques chez Renault, offensive électrique chez Alpine, nouvelle image pour Dacia… on fait le point sur les annonces attendues…

Renault va changer d’ère. Après 15 ans sous l’influence de Carlos Ghosn, le groupe au losange vit une période sombre. Outre les démêlés juridiques de son ancien dirigeant, ce sont aussi les ventes qui dégringolent : -4,5 % en 2019 et -21 % en 2020, année marquée par la crise sanitaire.

Publicité


Mettant fin à des mois de direction temporaire, le nouveau PDG se positionne en sauveur. Ancien patron de Seat, l’italien Luca De Meo est vu comme le nouveau Messie par la marque et ses passionnés. Il officialisera le nouveau plan stratégique du constructeur ce jeudi 14 janvier au matin. À quoi faut-il s’attendre ? Automobile Propre a mené l’enquête.

Une gamme Renault totalement revue ?

Si Renault utilise le nom de « Renaulution », c’est que les changements seront profonds. Tout le monde imagine une véritable transformation de la gamme, notamment pour retirer les modèles peu vendus ou dégageant peu de marge. Parmi les axes stratégiques, le groupe devrait accélérer sur l’électrique et l’hybride, après avoir été à la pointe avec ses ZOE et Kangoo ZE.

En 2020, Renault n’avançait qu’au court terme, en promettant par exemple la future voiture sur plate-forme CMF-EV. On sait désormais qu’elle sera une Mégane électrique, sur la base du concept eVision. Renault a communiqué qu’un plus grand véhicule électrique arrivera en 2022, en plus du Kangoo électrique. En hybride rechargeable, deux voitures arriveront en 2021-2022, dont la Mégane E-Tech berline, l’autre étant inconnue.

Autre projet possible, il se murmurait également une berline 100 % électrique du gabarit de la Talisman. Pour le reste, cela semblait très flou, jusqu’à ces derniers jours où un coup dans le rétro semble d’actualité.

Renault Megane eVision Concept 2020

La Renault Mégane électrique dérivant de l’eVision Concept 2020 sera conservée

Des Renault 4ever et Five

Renault dispose de deux petites voitures électriques dans sa besace. Ces nouveautés seront ainsi nostalgiques, Luca De Meo voulant surfer sur la même vague que la Fiat 500.

Il y a quelques jours, nous vous parlions d’une réinterprétation de la R4 en électrique. Selon nos informations, un concept-car « Renault 4Ever » donnerait un avant-goût de cette voiture. La seconde nouveauté sera le retour de la R5, sous le nom de « Renault Five ».

Ces nouvelles voitures électriques vont-elles partager la plate-forme et le duo moteur/batterie de la ZOE ou reposer sur une nouvelle architecture ? La question reste en suspend. Si la nouvelle R5 pourrait succéder à la ZOE, la R4 pourrait à terme venir remplacer la Twingo ZE.

Renault Le 5 Concept Maltese Design

Un concept virtuel de R5 électrique par Maltese Design

Alpine, spécialité sport électrique ?

L’un des éléments chers à Luca De Meo, c’est le sport. Rapidement, le dirigeant a voulu faire comme avec Cupra chez Seat : mettre en avant la marque. La première étape a été de renommer l’écurie de Formule 1, avec Fernando Alonso pour ambassadeur de choix.

Le futur d’Alpine serait aussi électrique. Nommé ce 11 janvier 2021 à la tête de la marque, Laurent Rossi se chargera de la transition. Depuis la relance d’Alpine en 2017, les rumeurs s’agitent, sans rien de concret. Cependant, celle d’un premier SUV électrique s’étoffe ces derniers mois. Il reposerait sur la nouvelle plate-forme CMF-EV. Les plans pourraient être en réalité encore plus ambitieux. Selon Reuters, ce serait 3 voitures électriques qui gonfleraient la gamme ces prochaines années.

Publicité


Alpine pourrait devenir en sorte le « Polestar de Renault », branche sport électrique prête à rivaliser avec Tesla & co. Espérons que l’évènement Renaulution en donne un bel aperçu.

Esquisse Human Horizons Design Hiphi 2020

Ici une esquisse d’un concept Hiphi, pouvant donner une idée d’un SUV électrique Alpine

Un changement d’image chez Dacia

L’autre marque de Renault, c’est Dacia. Le groupe a relancé ce blason roumain en 2004 avec la Logan. En 2021, la marque attaque (enfin) le marché de l’électrique avec la Spring, une petite citadine électrique à bas coût.

Cette nouveauté n’arrivera pas seule, puisqu’un nouveau logo Dacia est aussi de la partie. Le voici ci-dessous, en exclusivité. Plus moderne et plus simple, le « DC » vient s’inspirer de DMC, la firme de la fameuse Delorean. On attend également des nouvelles de futurs SUV hybrides voire hybrides rechargeables.

Logo Dacia 2021

Publicité