Robot chargeur

Différentes solutions émergent pour la recharge de véhicules électriques. Le point sur ces aides à l’électromobilité.

Il n’y a pas que les Superchargeurs, les stations Ionity ou les bornes de parkings pour recharger sa voiture électrique. Des solutions alternatives – et parfois inattendues – commencent à émerger, et elles pourraient bien dans un avenir proche réduire encore un peu l’inévitable range anxiety qui tenaille toujours certains électromobilistes. État des lieux.



V2V, la recharge de véhicule à véhicule

Variante du V2G (Vehicle to Grid), la recharge V2V permet comme son nom l’indique de recharger une voiture à partir d’une autre voiture, de façon extrêmement simple, reprenant la bonne vieille pratique du siphonnage de réservoir d’une voiture à l’autre, connue du temps déjà lointain de l’automobile dite « thermique ». Enfin, simple, façon de parler. Car si le principe semble évident (il existe déjà désormais entre smartphones), la mise en application technique de la charge bidirectionnelle n’est pas aussi facile (quoique…). Cela étant, certains constructeurs se sont déjà penchés sur la question, et promettent d’offrir prochainement ce service dans certains modèles, comme Hyundai avec le Kona. Certes, l’usage de ce type de dispositif sera occasionnel, mais l’idée de pouvoir dépanner un automobiliste à court d’énergie en lui envoyant un peu de jus quand on a les batteries pleines et une réserve de plusieurs centaines de kilomètres pour qu’il puisse rejoindre une borne de recharge est séduisante. Quitte à ce que le processus soit géré via une app (smartphone ou embarquée dans l’OS de la voiture) et permette même de facturer la prestation entre particuliers.

Recharge véhicule à véhicule v2v

Image : Insideevs

Le robot chargeur

Si tu ne viens pas au chargeur, c’est le chargeur qui viendra à toi. Voici, en quelques mots, résumée la philosophie de ce nouveau service mis au point par Aiways ou le français Mob-Energy, en cours d’expérimentation dans certains parkings de Lyon. Le principe est celui de la recharge mobile, qui permet avec une seule machine, donc un seul chargeur, de recharger plusieurs voitures à la suite pendant leur immobilisation, quelle que soit la place où elles sont garées dans le parking. Une solution qui offre davantage de flexibilité, tout en offrant une possibilité de recharge dans des lieux qui ne sont pas équipés de bornes. Un inconvénient cependant, celui de ne pouvoir charger qu’une voiture à la fois, donc un dispositif qui doit être vu comme complémentaire à une offre de recharge fixe.

Robit chargeur Charles

La station de recharge mobile

À l’instar d’une batterie externe pour smartphone que l’on utilise quand on est à court de jus et qu’on ne dispose pas de prise électrique à proximité, la station de recharge mobile permet de dépanner une voiture avec les batteries à plat sans avoir à déplacer un camion plateau. C’est par exemple ce que propose la start-up américaine SparkCharge avec ce système compact capable de fournir jusqu’à 25 km d’autonomie supplémentaire en 15 minutes, ce qui permet à un véhicule électrique d’ajouter un peu d’autonomie pour rejoindre la borne de recharge la plus proche. Le chargeur mobile « The Roadie » intègre des batteries cylindriques lithium-ion d’une capacité totale de 3,5 kWh et fonctionne avec une tension de 500 volts sous 40 ampères ce qui lui permet de recharger l’équivalent de 1,6 km par minute. Le chargeur peut tenir dans le coffre d’une voiture et il pèse moins de 23 kg. Une solution qui concernera davantage les dépanneurs que les particuliers.

Station recharge mobile

Les camions chargeurs

Essentiellement destinés aux sociétés de dépannage, ces « prolongateurs d’autonomie » peuvent se déplacer pour recharger rapidement un véhicule électrique en manque d’énergie. Dans un registre et un usage un peu différents, Audi et Porsche ont développé une solution de recharge rapide intégrée dans un container embarqué sur un camion. Audi a développé une solution mobile via un container de batteries ou modules usés. Délivrant jusqu’à 1,2 MW, celui-ci peut recharger jusqu’à 8 véhicules électriques simultanément. Quant à Porsche, la marque utilise un mégapack mobile embarquant 2,1 MWh de batteries, ce qui lui permet de recharger jusqu’à 10 véhicules simultanément. Baptisé Porsche Turbo Charging, ce système mobile a été conçu en partenariat avec la société allemande ADS-Tec. Il est installé à bord d’une remorque de poids lourd et embarque 2,1 MWh d’énergie, soit de quoi ravitailler l’équivalent de 30 Porsche Taycan. Le dispositif est utilisé par la marque lors d’évènements avec des clients.

Porsche chargeur mobile

Le partage de charge à domicile

Pour rouler l’esprit tranquille en électrique, pouvoir se reposer sur une communauté est un véritable atout. Fondée en partie sur l’idée du crowdsourcing, l’application PlugShare permet aux particuliers de référencer une borne de recharge privée (généralement celle de leur domicile) afin d’étoffer l’offre de fourniture d’électricité aux voyageurs de passage. Une façon de s’entraider entre électromobilistes, et d’en profiter pour partager des moments de convivialité pendant la recharge.

PlugShare



D’autres possibilités alternatives existent, comme les fameuses recharges à destination popularisées par Tesla puis maintenant par Porsche, ou encore les bornes de recharge au sein des réseaux de concessionnaires automobiles (Porsche également, mais bientôt de nombreux autres très probablement), sans parler des alternatives aux alternatives, à la fiabilité probablement plus discutable…