Le Skoda Enyaq a effectué une percée sur le marché des voitures électriques aux Pays-Bas. Le SUV électrique s’impose parmi les meilleures ventes de l’année après un très bon mois de juin.

Le marché néerlandais est globalement faste pour les véhicules électriques. Les voitures électriques et hybrides rechargeables continuent à avoir le vent en poupe aux Pays-Bas, avec des ventes très nombreuses. Au mois de juin, ce sont 8 821 clients qui se sont tournés vers des voitures branchées dans le pays.



Cela représente 26 % du marché automobile néerlandais total, et les voitures électriques constituent, elles, 18 % du même marché en juin. La tendance se développe tellement dans le pays que la part des voitures électrifiées pourrait atteindre 30 % avant la fin d’année. Il y a tout juste un an, elle s’élevait à 13 %.

Dans le courant du mois de juin, 67 % des voitures branchées qui ont trouvé un acheteur étaient 100 % électriques. Sur l’ensemble du premier semestre, 51 % des véhicules électrifiés étaient électriques, contre 69 % l’année précédente. On constate donc que l’hybride rechargeable reçoit un engouement bien plus important qu’il y a tout juste 12 mois face à l’électrique. Cela s’explique en partie par l’aspect rassurant de la présence d’un moteur thermique, couplé à un réseau de recharge encore perfectible. L’offre est aussi de plus en plus développée.

Mais l’aspect principal de cette inversion du rapport de force entre hybride rechargeable et électrique vient des aides. Les Néerlandais reçoivent en effet de moins en moins d’aides pour l’achat d’un véhicule électrique. Ainsi, les tarifs des voitures « zéro émission » s’avèrent moins avantageux.

Le SUV électrique de Skoda domine le marché

Durant son troisième mois de commercialisation, le Skoda Enyaq a enregistré les meilleures ventes électrifiées pour la deuxième fois. Il s’en est vendu 881 exemplaires, contre 616 unités pour son plus proche poursuivant, le Kia Niro EV.

Le Ford Mustang Mach-E enregistre lui aussi de beaux résultats avec 549 immatriculations dans le courant du mois de juin, complétant ainsi le podium. Ces trois modèles ne font d’ailleurs pas partie des références que l’on trouve sur le marché français. Et pour cause, la Tesla Model 3 se place quatrième dans ce classement, avec 474 unités vendues en juin 2021. Cousin de l’Enyaq, le Volkswagen ID.4 n’a séduit que 406 nouveaux propriétaires, soit sept de plus que la Renault ZOE.

La première voiture hybride rechargeable de ce classement est le Ford Kuga PHEV, avec 382 exemplaires vendus. Le Volvo XC40 PHEV se situe deux places derrière avec 302 unités écoulées. Le SUV suédois est d’ailleurs un bon indicateur de la préférence de l’hybride rechargeable face à l’électrique, puisque Volvo n’a vendu que 195 exemplaires du XC40 électrique. Le troisième modèle hybride rechargeable le plus plébiscité est le Renault Captur. Il s’en est vendu un plus grand nombre que la Peugeot e-208 électrique, qui est pourtant un best-seller chez nous.

L’Enyaq règne sur le marché de l’électrique au premier semestre 2021

Ses très bons chiffres permettent à l’Enyaq de devenir la voiture électrifiée la plus vendue aux Pays-Bas depuis le début de l’année. Avec 2 082 unités écoulées, il prend la tête devant le Volvo XC40 hybride rechargeable, qui était jusqu’ici la référence absolue dans le pays. Le SUV hybride suédois (1 894 ventes en six mois) est désormais sous la menace du Kia Niro électrique (1 643).

Le Ford Kuga est quatrième de ce classement avec 1 381 ventes, de peu devant le VW ID.4 (1 275) et le Mustang Mach-E (1 011). La Tesla Model 3 remonte elle aussi dans le classement, mais ne jouit pas d’une cote de popularité similaire à celle dont elle bénéficie en France.



Source : CleanTechnica