Volkswagen ID.3, la nouvelle ère électrique à Francfort


Publicité

Quatre ans après le DieselGate, Volkswagen tourne la page avec un logo dépoussiéré et une voiture électrique synonyme de renouveau. Attendue en 2020, la compacte ID.3 promet jusqu’à 550 km d’autonomie.

22 septembre 2015, Volkswagen est mis sur le devant de la scène internationale. Ce n’était pas pour une nouvelle Golf, mais pour une fraude aux émissions de NOx, entraînant démissions, arrestations et amendes records.

Bien que l’affaire ne soit pas encore close, Volkswagen fait son mea culpa. Adieu le diesel à tout-va, bonjour l’invasion électrique. D’abord la forme. Un nouveau logo illustre ce virage entrepris dès l’automne 2015. Plat, sans reflet, presque en transparence ? Dans le fond, une toute nouvelle plate-forme dédiée à l’électrique. En parallèle à la MQB des Golf et consorts, voici la ID.3 inaugurant la base modulaire MEB.

Le nouveau logo Volkswagen pour 2019

LA Volkswagen du XXIè siècle ?

9 septembre 2019, presque quatre ans jour pour jour, cette compacte électrique préfigurée depuis des mois se révèle. Pour le constructeur, il y eut la Coccinelle, la Golf et désormais l’ID.3. Une vraie nouvelle ère, propre, moderne, sans pour autant tout abandonner.

L’édition de lancement ID.3 1st

Taillant 4,26 mètres mais à la silhouette monovolume, cette 5 portes vient se frotter aux dimensions d’une Golf. Le design, nous l’avons vu plus tôt dans la journée. Fidèle au concept ID de 2017 et aux versions camouflées, le véhicule est sobre, avec toutefois un traitement bi-ton (en série ?). Par contre, l’intérieur est tout autre.

https://www.facebook.com/automobile.propre/videos/715912895499504/

L’inspiration sera un peu Citroën, avec un petit écran derrière le volant pour l’instrumentation et la navigation simplifiée. Le reste sera concentré dans une console centrale se résumant à l’écran tactile en hauteur et quelques commandes de climatisation. Ailleurs, pas de fioriture, la planche de bord est horizontale, gris clair, on se croirait presque dans une Tesla Model 3 ! Très connectée, elle imitera d’ailleurs cette dernière avec des mises à jour à distance.

L’intérieur de la Volkswagen ID.3

Trois versions disponibles

D’une version à l’origine, les voitures électriques se proposent dorénavant en deux versions (ZOE, e-Niro, Model S 2019). Ici, l’ID.3 se lance en trois modèles dès le début. La première plus accessible sera équipée d’une batterie de 45 kWh, soit 330 km d’autonomie avec le moteur de puissance de 204 ch (150 kW).

Le coffre de la Volkswagen ID.3, réduit par la présence du moteur

L’intermédiaire, équipant l’édition de lancement 1st, propose 58 kWh de capacité pour 420 km d’autonomie. La plus haut de gamme ID.3 offrira 77 kWh allouant 550 km d’autonomie. La recharge sera permise jusqu’à 100 kW (en option, 50 kW de série) via prise Combo CCS, soit 290 km récupérés en 30 minutes maximum. La version 77 kWh pourra grimper à 125 kW.

Sous les 30.000 €

Commercialisée dès cette semaine en édition de lancement 1st (déjà épuisée), la Volkswagen ID.3 sera produite à Zwickau (Allemagne) et livrée à partir du printemps 2020. Si la 1st est affichée à partir de 40.000 €, l’ID.3 aura un prix de départ confirmé sous les 30.000 €, respectant la promesse de la firme de Wolfsburg.

La Volkswagen ID.3 affronte ainsi les Peugeot e-208, Renault ZOE et Honda e. Il faudra évidemment suivre ses cousines, notamment la SEAT El-born étroitement dérivée, ainsi que le SUV Skoda Vision iV ou le Cupra Tavascan.

 


En savoir plus sur le véhicule Volkswagen ID3


Sur le même sujet


Publicité
Publicité

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Commentaires

Copyright © 2020 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre