Catégories : Voiture électrique

Volkswagen ID.3, la nouvelle ère électrique à Francfort

Quatre ans après le DieselGate, Volkswagen tourne la page avec un logo dépoussiéré une voiture électrique synonymes renouveau. Attendue en 2020, la compacte ID.3 promet jusqu’à 550 km d’autonomie.

Quatre ans après le DieselGate, Volkswagen tourne la page avec un logo dépoussiéré et une voiture électrique synonyme de renouveau. Attendue en 2020, la compacte ID.3 promet jusqu’à 550 km d’autonomie.

22 septembre 2015, Volkswagen est mis sur le devant de la scène internationale. Ce n’était pas pour une nouvelle Golf, mais pour une fraude aux émissions de NOx, entraînant démissions, arrestations et amendes records.

Bien que l’affaire ne soit pas encore close, Volkswagen fait son mea culpa. Adieu le diesel à tout-va, bonjour l’invasion électrique. D’abord la forme. Un nouveau logo illustre ce virage entrepris dès l’automne 2015. Plat, sans reflet, presque en transparence ? Dans le fond, une toute nouvelle plate-forme dédiée à l’électrique. En parallèle à la MQB des Golf et consorts, voici la ID.3 inaugurant la base modulaire MEB.

Le nouveau logo Volkswagen pour 2019

LA Volkswagen du XXIè siècle ?

9 septembre 2019, presque quatre ans jour pour jour, cette compacte électrique préfigurée depuis des mois se révèle. Pour le constructeur, il y eut la Coccinelle, la Golf et désormais l’ID.3. Une vraie nouvelle ère, propre, moderne, sans pour autant tout abandonner.

L’édition de lancement ID.3 1st

Taillant 4,26 mètres mais à la silhouette monovolume, cette 5 portes vient se frotter aux dimensions d’une Golf. Le design, nous l’avons vu plus tôt dans la journée. Fidèle au concept ID de 2017 et aux versions camouflées, le véhicule est sobre, avec toutefois un traitement bi-ton (en série ?). Par contre, l’intérieur est tout autre.

https://www.facebook.com/automobile.propre/videos/715912895499504/

L’inspiration sera un peu Citroën, avec un petit écran derrière le volant pour l’instrumentation et la navigation simplifiée. Le reste sera concentré dans une console centrale se résumant à l’écran tactile en hauteur et quelques commandes de climatisation. Ailleurs, pas de fioriture, la planche de bord est horizontale, gris clair, on se croirait presque dans une Tesla Model 3 ! Très connectée, elle imitera d’ailleurs cette dernière avec des mises à jour à distance.

L’intérieur de la Volkswagen ID.3

Trois versions disponibles

D’une version à l’origine, les voitures électriques se proposent dorénavant en deux versions (ZOE, e-Niro, Model S 2019). Ici, l’ID.3 se lance en trois modèles dès le début. La première plus accessible sera équipée d’une batterie de 45 kWh, soit 330 km d’autonomie avec le moteur de puissance de 204 ch (150 kW).

Le coffre de la Volkswagen ID.3, réduit par la présence du moteur

L’intermédiaire, équipant l’édition de lancement 1st, propose 58 kWh de capacité pour 420 km d’autonomie. La plus haut de gamme ID.3 offrira 77 kWh allouant 550 km d’autonomie. La recharge sera permise jusqu’à 100 kW (en option, 50 kW de série) via prise Combo CCS, soit 290 km récupérés en 30 minutes maximum. La version 77 kWh pourra grimper à 125 kW.

Sous les 30.000 €

Commercialisée dès cette semaine en édition de lancement 1st (déjà épuisée), la Volkswagen ID.3 sera produite à Zwickau (Allemagne) et livrée à partir du printemps 2020. Si la 1st est affichée à partir de 40.000 €, l’ID.3 aura un prix de départ confirmé sous les 30.000 €, respectant la promesse de la firme de Wolfsburg.

La Volkswagen ID.3 affronte ainsi les Peugeot e-208, Renault ZOE et Honda e. Il faudra évidemment suivre ses cousines, notamment la SEAT El-born étroitement dérivée, ainsi que le SUV Skoda Vision iV ou le Cupra Tavascan.

3.6
81
Matthieu LAURAUX

Lire les commentaires

  • intérieur donne pas envie, extérieur banal déjà vue.
    pour le prix ....
    mais bon, il en faut pour tous les gouts :)

  • Après quelques recherches voilà une partie des options, contrairement aux "ambitions" de volkswagen de réduire les options sur les modèles électrique, j'ai plutôt l'impression que ça sera pareil qu'avant.

    Donc nous avons :

    - ID.light
    - système de navigation
    - HUD + AR (est-ce que le HUD peut être pris sans l'AR pour la navigation, on ne sait pas)
    - Toit panoramique (avec une "cassure" au-dessus du conducteur/passager avant, contrairement au concept car)
    - assistant vocal
    - Phares matrix led
    - IQ.Light (pour phares matrix led) peut-être une option sur une option (comprendre on prend l'option "matrix" puis on peut y rajouter l'option IQ.Light)
    - 30 couleurs de carosseries en option (il y en a 10 de série)
    - interface téléphone en option (pour une voiture connecté, sérieusement ? ...)

    Voilà ce que j'ai pu déterrer de leur page officielle. Il manque donc probablement encore une tonne d'options concernant l'intérieur principalement. Vitre surteinté, tapis de sol (ahah!), Chauffage individuel (volant/siège), sellerie, pompe à chaleur, trappe à ski, etc, etc ?

    Quelque chose me dit que le "déficit" sur le prix de vente de série sera très largement compensé par le surcoût des options et leur nombre plus faramineux qu'on aurait pu le croire.

  • Le tableau de bord fait très toc, avec des plastics bas de gamme. Et le seuil de coffre est très haut. Enfin, le rétrovision certainement mauvaise.

  • Encore une voiture avec un écran qui a l’air d’avoir été mit à l’arrache. Tu repasses pour le côté esthétique de l’intégration de celui-ci.

  • Interieur... beurkkkk autonomie ok 550km si c'est du reel oui mais disons que ce sera plus 450... ... par contre c'est quoi cette limitation a 160km/h ? Et le coix de propulsion only pour moi c'est deux points totalement eliminatoire

  • Si les caractéristiques de ce VE s’avèrent exactes (ce que je doute) se serait un très bon VE a 30000€.
    A condition que les recharge tiennent et q’un Réseau digne de ce nom existe.
    J’attends les tests réels !

  • Le design ressemble au concept car du Renault Sénic de 1991 dévoilé à Francfort ! Il manque de dynamisme et d'originalité à mon gout. L'intérieur est un retour en arriéré dans les années 90 avec du tout plastique. La sellerie ne me fait pas rêver . Par contre j'aime bien l'idée d'avoir différentes puissances de moteur avec différentes batteries et l'absence de levier de vitesses / modes de conduite.

  • quelques raisons d'acheter la e-208 plutôt que l'ID.3 :
    - livraison à partir de janvier 2020 vs à partir de l'été 2020... alors qu'ils communiquent dessus depuis 3 ans
    - Meilleur intégration (planche de bord, écrans...)
    - acheter français
    - réseau de concessions
    ...ect

    • Difficile de dire que la e-208 est un meilleur choix vu que ce ne sont pas des véhicules sur le même segment.
      L'une comme l'autre aura son public car les attentes sont différentes d'une personne à une autre.
      Si je prends mon "cas", la e-208 a beau être séduisante, elle est trop petite et l'autonomie un peu trop légère (étant donné que mon véhicule est le principal). Par contre, elle pourrait correspondre aux besoins/attentes de mon mari.

      • 100% d'accord. Et en plus la ID.3 du segment supérieur est moins cher que la e-208 en entrée de gamme avec une habitabilité énorme et un coffre considérablement plus grand. Difficile de choisir la e-208 en termes rationnels à moins d'avoir besoin d'une compacité plus importante (17 cm je crois de moins pour la e-208). Attention, j'adore le style intérieur et extérieur de la e-208.
        Perso, j'aurais adoré que Peugeot croit plus à l'électrique et lance une plateforme dédiée électrique plutôt que de faire du multi énergie.

  • Pourquoi les erreurs de l’article ne sont pas corrigées?
    - elle mesure 4m26 (pas 4m15)
    - la puissance est de 150ch (45kWh) et 204ch (58 & 77kWh) et pas 136 pour entrée de gamme et 277 comme indiqué dans l’article pour le haut de gamme
    -

1 2 3 5
Partager
Publié par
Matthieu LAURAUX

Articles récents

Voiture électrique : un bonus réduit en 2020 ?

Relativement épargné depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron, le bonus accordé aux voitures électriques pourrait être revu à la…

20 octobre 2019 11:40

Peugeot e-208 vs e-2008 : duel citadine-SUV électrique

La seconde génération de la citadine Peugeot 208 s’est convertie à l’électrique, tout comme son dérivé SUV 2008. Automobile-Propre vous…

19 octobre 2019 06:51

Une Renault Twingo électrique en 2020

La Twingo sera électrique dès l'année prochaine selon les déclarations d'un cadre de Renault au média britannique Autocar.

18 octobre 2019 17:54

Ford Kuga hybride rechargeable : prix et équipements en détails

Décliné en cinq niveaux de finitions, le Ford Kuga hybride rechargeable débute à partir de 38.600 €.

18 octobre 2019 09:30

Mobilité électrique : Au Mans, le circuit inspire 4 startups

Si la journée XMobility, dont la 2e édition était programmée le 8 octobre dernier, a vu le jour au Mans,…

17 octobre 2019 15:54

Expert, Jumpy, Vivaro : les fourgons électriques PSA pour 2020

Les utilitaires compacts Peugeot, Citroën et Opel auront leur version électrique en 2020, a confirmé le groupe français. La boucle…

17 octobre 2019 13:43

Ce site utilise les cookies.