Modèle mythique du groupe allemand, la Volkswagen Coccinelle « classic » troque son vieux moteur thermique contre une motorisation 100 % électrique.  

Alors que Jérémy Cantin présentait en 2017 sa petite « Cox » électrique, Volkswagen s’attaque à son tour au marché de la conversion et révèle la Volkswagen e-Coccinelle. Réalisée par eClassics, une société spécialisée dans la conversion installée à Renningen, près de Stuttgart, cette Coccinelle électrique reprend les composants du groupe Volkswagen. Le moteur électrique est ainsi issu du site de production de Kassel tandis que les modules batteries sont originaires de Brunswick.

En pratique, cette Coccinelle électrique est basée sur la Volkswagen Coccinelle 1303 cabriolet, version produite entre 1973 et 1980. Elle reprend les mêmes caractéristiques que la nouvelle Volkswagen e-Up!, associant un moteur électrique de 60 kW (82 ch) à 14 modules batteries de 2,6 kWh cumulant 36,8 kWh d’énergie au total. Avec 1280 kilos sur la balance, la e-Coccinelle réalise le 0 à 50 km/h en 4 secondes et promet une vitesse de pointe allant jusqu’à 150 km/h. En termes d’autonomie, le constructeur annonce un rayon d’action de 200 kilomètres.

Si les caractéristiques de la recharge ne sont pas annoncées, les visuels diffusés par le constructeur laissent clairement entrevoir la présence d’un connecteur combo discrètement caché sous le feu arrière. De quoi laisser présager une configuration identique à celle de la e-Up!, soit un chargeur AC 7 kW combiné à de la charge rapide DC en 50 kW.



En avant-première à Francfort

La Volkswagen e-Coccinelle célébrera son avant-première la semaine prochaine au salon de l’automobile de Francfort. La marque promettant une version « proche de la production », on imagine qu’elle sera prochainement commercialisée par la marque.