Le problème de recharge des Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6 sur les Superchargeurs Tesla est en cours de résolution


Les Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6 sont des voitures électriques bien nées offrant des performances, une efficience et des puissances de recharge parmi les meilleures que l’on puisse trouver aujourd’hui sur le marché. Avec cependant un point noir : l’impossibilité, jusqu’ici, de les charger sur des Superchargeurs Tesla V3.

Publicité

C’est une question récurrente que l’on nous pose depuis plusieurs mois dans les commentaires ou sur les réseaux sociaux, et un peu plus encore à l’approche des grands déplacements des vacances : pourquoi les tentatives de recharge des EV6 et Ioniq 5 (et bientôt 6), se basant toutes les deux sur la plateforme E-GMP de Kia et de Hyundai, se soldent systématiquement par un échec sur les Superchargeurs de Tesla V3 ouvertes aux autres marques ? Il y a même un sujet sur notre forum qui comptabilise aujourd’hui 12 pages !

C’est d’autant plus frustrant que les deux modèles se montrent à la fois fiables et performants sur les autres réseaux de charge, que ce soit Ionity, Electra ou Fastned, permettant de passer de 10 à 80 % de charge en 18 minutes, un temps qu’il est désormais permis d’atteindre par toutes les températures grâce à l’ajout du préconditionnement de la batterie qui vient d’être fait.

À lire aussi Les Tesla Model 3 et Model Y chargeraient moins vite qu’auparavant

Autre point particulièrement agaçant : le silence radio complet du côté des marques coréennes puisqu’on ne sait pas officiellement d’où vient le problème. Une chose est sûre cependant : il s’agit d’un problème de communication entre la borne et le véhicule.

Qu’est-ce qui cause cette mésentente ? Deux hypothèses selon les retours d’expérience : le verrouillage du connecteur lui-même côté voiture ou, plus profond, une incompatibilité avec l’architecture unique sur le marché de la plateforme e-GMP. Fonctionnant différemment des autres systèmes 800 V comme celui que l’on trouve sur les Porsche Taycan et Audi e-tron GT, cette dernière augmente en effet la tension de 400 à 800 V via le moteur et l’onduleur, une façon de faire qui pourrait ne pas être tolérée par les bornes Tesla qui se mettraient alors en défaut.

Beaucoup de conditionnel donc en l’absence de communication officielle, les représentants des constructeurs coréens validant l’existence du problème, mais n’ayant aucun commentaire à faire. On peut cependant compter sur Tesla, dans sa volonté d’ouverture aux autres marques, pour prendre le problème à bras le corps : l’Américain, sans apporter plus de précisions, a déterminé l’origine du problème et a apporté une mise à jour logicielle à ses Superchargeurs qu’il est actuellement en train de déployer. Néanmoins, si cette évolution permettra aux Ioniq 5 et EV6 d’effectuer des recharges avec succès, elles se feront à « une puissance limitée ».


En savoir plus sur le véhicule Hyundai Ioniq 5

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre