Débarquant en 2021, la berline 100% électrique i4 disposera de modèles propulsion et 4 roues motrices, avec deux packs de batteries, afin de concurrencer la Tesla Model 3.

Seule la Tesla Model 3 ? Oui pour le moment, mais cela ne durera pas longtemps. Plusieurs constructeurs traditionnels terminent le développement de leur berline électrique, à l’instar de BMW avec la future i4.

Du concept à l’i4

C’était il y a un peu plus de deux ans, au Salon de Francfort 2017. BMW y présentait le concept-car i Vision Dynamics, une berline électrique promettant 600 kilomètres d’autonomie,200 km/h de pointe et un 0 à 100 km/h en 4 secondes. En clair, une réponse directe à la rivale américaine, qui a démarré sa carrière début 2019 en Europe.

Publicité


Depuis, la futuriste familiale a changé de peau. Elle sera en réalité une Série 4 Gran Coupé, version plus typée de la Série 3, en version 100% électrique. Pas de plateforme spécifique donc, comme cela est le cas chez Volkswagen. Concrètement, elle sera plus haute pour accueillir le plancher hébergeant les batteries, et au profil « fastback ». Point d’avant-gardisme côté style comme la citadine i3, les traits seront proches du concept Série 4 Coupé avec la fameuse calandre polémique.

Le concept BMW i Vision Dynamics de 2017

Des BMW i420, i430, i440 et i450

Pour faire oublier les dénominations compliquées des différentes i3, la prochaine i4 adoptera une nomenclature traditionnelle, a-t-on appris. Au lieu des 420d ou 420i voire 420e désignant les versions diesel, essence ou hybride, i420 marquera l’électrique. Ainsi, la BMW i420 sera l’entrée de gamme de la berline, avec un moteur d’environ 200 ch en position arrière (propulsion) et un pack batterie de 60 kWh.

La seconde version de la Bavaroise sera l’i430, avec une batterie 80 kWh (celle du SUV iX3), avec une puissance de 265 ch. La BMW i440 apportera la double motorisation avant-arrière soit 4 roues motrices, avec 326 ch et 60 kWh. Enfin l’i450 portera le haut de gamme, cumulant 400 ch de puissance et s’offrant le pack 80 kWh. Aucune version sportive M n’est prévue pour le moment, mais une finition distincte M Sport sera au catalogue.

ModèleMoteurBatterie
BMW i420200 ch60 kWh
BMW i430265 ch80 kWh
BMW i440326 ch60 kWh
BMW i450400 ch80 kWh
L’arrière de la BMW s’inspirera du Concept 4 présenté en septembre 2019

Concernant l’autonomie, elle variera de 300 km sur les BMW i420/i440 aux 600 km promis depuis des années, via les i430/i450. La charge maximale sera au minimum de 150 kW en courant continu via port Combo CCS, soit environ 30 minutes pour récupérer 80%.

Disponibilité courant 2021

La BMW i4 sera lancée dans le courant de l’année 2021, soit dans le même temps que le crossover « iNext ». La production sera réalisée dans l’usine de Münich en Allemagne. Les i440 et i450 décrites ci-dessus seraient disponibles en priorité, les autres ultérieurement. En entrée de gamme, la BMW i420 débuterait à partir de 50.000 € hors bonus. Un tarif qui la placerait face à la Model 3 dont le prix débute à 49.600 € en version Standard Plus avec 409 km d’autonomie.

L’Allemande aurait ainsi une longueur d’avance côté autonomie, l’Américaine affichant jusqu’à 560 km. BMW y ajoutera également de plus vastes possibilités de configurations : selleries, couleurs, équipements, etc. Toutefois aux dépens d’une facture ayant tendance à grimper très rapidement, là où Tesla joue sur la simplicité.

Enfin n’oublions pas la Polestar 2, commercialisée courant 2020. Audi prépare une rivale, type A5 Sportback e-tron, prévue en 2022 sur la plateforme PPE. Mercedes-Benz aura également sa berline électrique EQE, qui fera suite à l’EQS prévue en 2021.

La BMW i4 (droite), accompagnée de l’iX3 (milieu) et de l’iNext (gauche)

Publicité