Nio au salon de Shanghai 2023Depuis janvier, le marché chinois est sous tension. Mais 16 constructeurs viennent de s’entendre pour mettre fin à cette guerre des prix particulièrement vive sur le marché des voitures électriques.

L’énorme marché chinois voit s’écouler chaque année plus de 25 millions de voitures, dont désormais plus ou moins 30% de modèles électriques ou hybrides. Un fort potentiel donc, mais la concurrence y fait rage. Sur le seul créneau de l’électrique, ce sont environ 120 constructeurs qui sont présents, à diverses échelles. Le marché est donc hyper concurrentiel et chacun lutte pour sa survie.

Tesla casse les prix

Mais, depuis janvier, la situation est exacerbée par une guerre des prix. Elle a été initiée par Tesla, qui a brutalement baissé le prix des Model 3 et Y de 20 000 à 50 000 RMB, soit 2 500 à 6 300 euros, selon les modèles. Depuis, la plupart des constructeurs ont suivi le mouvement, y compris les plus réticents comme Nio. Le dernier éclat en date provient de Xpeng, qui a annoncé son crossover G6 à partir de seulement 210 000 RMB, soit 26 600 €.

La situation rend l’exercice périlleux pour certains constructeurs à la rentabilité relativement faible. Les derniers résultats financiers de petits constructeurs comme Nio ou Xpeng ne sont pas brillants. Bien entendu, le gouvernement voit tout cela d’un mauvais œil, et l’a fait comprendre via la CAAM (Association Chinoise des Constructeurs Automobiles) à plusieurs reprises. Après 6 mois de tension, les choses pourraient se calmer.

À lire aussi La Chine a déjà produit 20 millions d’électriques et hybrides rechargeables

À l’occasion du China Auto Forum à Shanghai, organisé par la CAAM, 16 constructeurs ont signé une déclaration commune « appelant au calme » et préconisant un retour à une concurrence saine avec des tarifs « normaux ». Cette déclaration n’est par contre qu’un « gentleman agreement » et n’a aucune valeur légale ou contraignante :

  • Premièrement, nous respecterons les règles et réglementations de l’industrie, réglementerons les activités de marketing, maintiendrons un ordre de concurrence loyale et ne perturberons pas l’ordre de concurrence loyale du marché avec des prix anormaux.
  • Deuxièmement, nous ferons attention aux méthodes de marketing, n’exagérerons pas ou ne mènerons pas de faux marketing, pour ne pas induire les consommateurs en erreur, attirer l’attention et augmenter l’acquisition de clients.
  • Troisièmement, nous accorderons la priorité à la qualité, utiliserons des produits et services de haute qualité, pour répondre aux besoins des gens pour une vie meilleure.
  • Quatrièmement, nous remplirons activement notre responsabilité sociale et jouerons un rôle actif pour aider à stabiliser la croissance économique, renforcer la confiance et prévenir les risques, et travaillerons ensemble pour contribuer à la croissance économique nationale.

Les constructeurs qui ont signé cet accord représentent l’essentiel du marché : FAW, Dongfeng, SAIC, Changan, BAIC, GAC, Sinotruck, Chery, JAC, Geely, Great Wall, BYD, Nio, Li Auto, XPeng. Un seul constructeur étranger figure au nombre des signataires : Tesla.