Sur une prise domestique ou une borne publique… Combien coûte la recharge d’une voiture électrique ? Automobile-Propre fait le tour de la question. 

Le prix de la charge d’une voiture électrique à la maison

Hormis les bornes gratuites proposées sur certains réseaux, le moyen le plus économique de recharger votre voiture électrique est sans doute de le faire chez vous par l’intermédiaire d’une prise domestique ou d’une wallbox préalablement installée. En matière de tarifs, l’électricité destinée à alimenter votre voiture électrique ne vous coûtera pas plus cher que celle utilisée pour faire fonctionner votre four ou votre machine à laver.



Comment calculer le prix d’une recharge à la maison ?

Le calcul est assez simple. Il suffit de se baser sur la consommation de votre voiture électrique, qui s’étale en moyenne entre 12 et 20 kWh/100 km, et de la multiplier par le tarif au kilowattheure de votre fournisseur d’énergie. En prenant une valeur médiane de 0,146 €/kWh en heures pleines et 0.125 €/kWh en heures creuses, on parvient aux valeurs indicatives du tableau ci-dessous.

Consommation moyenne Heures pleines Heures creuses
12 kWh/100 km 1.75 €/100 km 1.5 €/100 km
15 kWh/100 km 2.20 €/100 km 1.9 €/100 km
20 kWh/100 km 2.90 €/100 km 2.5 €/100 km

Pour diminuer la facture, la plupart des voitures électriques proposent des systèmes de programmation qui permettent d’enclencher la charge au moment où l’électricité est la moins chère. Certains pourront également opter pour une électricité garantie d’origine renouvelable. Si le prix sera sans doute sensiblement plus élevé que celui d’une offre classique, il reste imbattable vis-à-vis du tarif d’un plein de carburant essence ou diesel. Autre solution : jouer la carte de l’autoconsommation via une installation solaire couplée à des batteries dédiées au stockage stationnaire.

Vous pouvez également accéder à notre simulateur de coût de recharge d’une voiture électrique à domicile, quel que soit votre véhicule !

Prix d’une recharge de voiture électrique à l’extérieur, sur les bornes de charge publiques

Différents modes d’accès aux bornes de recharge

Avant de parler de coûts, peut-être serait-il intéressant de passer en revue les différents modes de paiement qu’il est possible d’utiliser pour sa voiture électrique

  • Badge d’accès : spécifique au réseau utilisé ou « interopérable » via un service tiers (PlugSurfing, ChargeMap Pass, Izivia), le badge reste aujourd’hui le principal moyen d’accès aux bornes de recharge.
  • SMS ou serveur vocal interactif. Si un tel service est proposé, la procédure est généralement affichée directement sur la borne.
  • Carte bancaire. Rarissime sur les bornes de recharge, le paiement par CB, lorsqu’il est proposé, se déroule souvent via une application mobile. Dans ce cas, un QR code peut être scanné pour autoriser le paiement et l’accès à la borne.
  • Via une application ou un QR code. Ces systèmes de paiement à l’acte sont, en théorie, obligatoires sur les bornes publiques en France. Ils permettent à un utilisateur de pouvoir accéder au service de charge de façon dématérialisée. On conseille toutefois d’avoir une carte interopérable pour être tranquille.
  • Directement dans la voiture, via une interface de communication avec la borne de recharge. Hormis sur les superchargeurs et les voitures Tesla, le système n’est pas encore proposé. Certains équipementiers, comme Bosch, y travaillent.

Des systèmes de facturation différents d’un réseau à l’autre

Compte tenu de l’hétérogénéité des opérateurs, il existe différents modes de facturation sur les bornes publiques :

  • La facturation au kWh. Considérée comme la méthode la plus juste, la facturation au kWh concerne déjà plusieurs opérateurs et pourrait être amenée à se généraliser dans les années à venir.
  • La facturation à l’heure ou à la minute. Aujourd’hui la plus utilisée, la facturation au temps dépend des opérateurs. Pour les bornes rapides et ultra-rapides, elle est généralement calculée à la minute ou par tranches de 10 à 15 minutes. Pour les bornes lentes et accélérées, la facturation peut aussi se faire à la minute voire une heure. Encore une fois, tout dépend de la politique tarifaire de l’opérateur !
  • La facturation au forfait. Hors charge rapide, la plupart des réseaux publics prévoient des forfaits nuits. Exemple : à Paris, le réseau Bélib propose un forfait à 3.90 € si vous rechargez entre 20h et 8h du matin.

Combien coûte la recharge sur une borne publique ?

Les prix pratiqués pour la recharge d’une voiture électrique sur une borne publique peuvent énormément varier d’un réseau à l’autre. Ils dépendront des facteurs suivants :

  • Du type de borne : car elles délivrent plus d’énergie et offrent un service ‘éclair’, les bornes rapides sont souvent plus chères que les bornes lentes et accélérées
  • De l’opérateur : certains sont plus chers que d’autres
  • De la période : comme dit plus haut, certains réseaux publics proposent des tarifs préférentiels à certaines heures de la journée (notamment la nuit)
  • De l’abonnement souscrit. A l’instar d’un abonnement téléphonique, les opérateurs proposent un forfait à régler tous les mois. Celui-ci donne accès à un certain nombre de charges gratuites et/ou à des tarifs préférentiels sur les bornes appartenant au réseau.

Au final, il est très compliqué de vous donner des tarifs moyens sur les bornes publiques tant les disparités peuvent être importantes d’un opérateur à l’autre. Quoi qu’il en soit, recharger votre voiture électrique en dehors du domicile vous coûtera en règle générale plus cher. Pourquoi ? Car au prix de l’énergie s’ajoutent tous les frais généraux que doivent couvrir les opérateurs : investissement dans le matériel et les logiciels de supervision, réparation et entretien, solutions de paiement, communication etc…

Pour les bornes rapides, voici quelques exemples de tarifs pratiqués :



  • Ionity : 0.79 €/min (0.30 €/min avec abonnement)
  • Total : 0.40 – 0.65 €/min
  • Corridor CNR : 1 €/charge + 0.45 €/kWh
  • Superchargeurs Tesla (réservé véhicules Tesla) : 0.37 €/kWh

Si vous souhaitez connaitre plus en détail, les tarifs des bornes proches de chez vous, nous vous invitons à consulter le site Chargeprice.

Conseil pour les néophytes : Regardez bien les conditions tarifaires !  Sur certaines bornes (notamment rapides), les prix peuvent exploser si vous restez branchés trop longtemps !

Existe t-il des bornes publiques gratuites ?

Oui mais cela devient de plus en plus rare !  Certaines enseignes proposent la charge gratuite aux propriétaires de véhicules électriques qui fréquentent leur magasin. C’est aussi régulièrement le cas dans certains parkings publics où des bornes de recharge sont mises gracieusement à disposition des usagers.

Le prix d’une recharge à l’étranger

Celles et ceux qui trouvent les tarifs français élevés risquent d’avoir quelques surprises s’ils décident d’emmener leur voiture électrique à l’étranger. Certains opérateurs, dont la charge est le coeur de business et cherchent à trouver un certain équilibre économique, peuvent facturer leur service assez cher. C’est notamment le cas de l’opérateur néerlandais Fastned qui facture son service de recharge 0.59 €/kWh dans une formule sans abonnement, soit 17.70 € pour une recharge de 30 kWh.

En Angleterre, le réseau de charge rapide du fournisseur d’énergie Ecotricity est facturé 0.17 £/kWh + 3 £ pour chaque recharge initiée, soit un coût global de 8.1 £ (environ 9 euros) pour un plein de 30 kWh.

Vous souhaitez en savoir plus sur le coût de la recharge ? Découvrez toutes nos actualités sur les bornes de recharge.