AccueilDossiersRecharger les voitures électriques et hybridesLa recharge d'un véhicule hybride : comment ça marche ?

La recharge d'un véhicule hybride : comment ça marche ?

Photo de l'auteur
Par Michaël TorregrossaPublié le 15 septembre 2022, modifié le 25 juin 2024

Le sommaire

La suite de votre contenu après cette annonce

Comment se recharge une voiture hybride ?
La petite Yaris se recharge automatiquement lors des phases de roulage et de décélération.

Il existe plusieurs façons de recharger un modèle hybride, qui vont dépendre de la technologie utilisée, entre hybride simple ou hybride rechargeable. Automobile-Propre vous explique comment se recharge une voiture hybride.

Comment se recharge une voiture hybride simple ?

Toyota Yaris, Renault Clio e-Tech, Honda Jazz, Toyota Corolla, Lexus UX 300h … Les hybrides « simples » se rechargent de façon autonome lors des différentes phases de roulage. Des constructeurs parlent d’hybride auto-rechargeable, elles ne se branchent pas.

Equipés de petites batteries à la capacité inférieure à 2 kWh, ces véhicules utilisent un générateur pour transformer l’énergie cinétique en électricité lors des phases de freinage et de décélération. Une fois emmagasinée dans la batterie, cette énergie est restituée au moteur électrique qui peut, selon la configuration, agir seul ou de concert avec le moteur thermique. Il faut donc apprendre à lever le pied pour recharger, par exemple à l’approche d’un feu rouge.

À lire aussiFreinage régénératif : comment ça marche et à quoi ça sert ?

Particulièrement simples à utiliser, les voitures hybrides simples ne présentent pas de contrainte de branchement ou de temps de recharge. Revers de la médaille : leur fonctionnement en mode électrique est bien moins poussé que sur les modèles hybrides rechargeables. Rouler en tout électrique ne peut se faire que sur quelques kilomètres à petite allure.

Comment se recharge une voiture hybride rechargeable (PHEV) ?

recharge voiture hybride tiguan phev
recharge voiture hybride tiguan phev

Avec des architectures similaires aux hybrides « simples », les modèles hybrides rechargeables sont équipés de batteries à la capacité beaucoup plus conséquente. La capacité commence à environ 10 kWh sur les modèles urbains et peut maintenant dépasser 20 kWh sur les plus gros modèles.

Si elles peuvent aussi se recharger de façon autonome lors des phases de freinage et de décélération, ces batteries devront être impérativement raccordées au réseau électrique. Ainsi, elles pourront bénéficier d’une recharge complète. Celle-ci donnera une autonomie en 100 % électrique de plusieurs dizaines de kilomètres (la moyenne étant à 60 km en cycle mixte WLTP).

À lire aussiBornes de recharge, types de prises, réseaux de recharge, ... découvrez tous nos guides

Pour recharger son véhicule hybride rechargeable, on peut brancher sa voiture sur une prise de courant domestique, avec l’aide d’un câble de recharge fourni par le constructeur. Mais cela sera long, surtout avec les derniers modèles à plus grosse batterie. Par exemple, pour le nouveau 3008 PHEV, Peugeot annonce 9h05 pour refaire le plein. Une prise domestique renforcée de type Green’Up est un moyen de faire plus vite (6h14 avec le 3008) pour un investissement modéré.

Le mieux reste de s’équiper d’une borne de recharge chez soi. Les modèles hybrides rechargeables sont dotés de chargeur embarqué courant alternatif. La puissance maxi va varier selon les modèles et selon le niveau d’équipement. C’est par exemple 7,4 kW avec le 3008, 11 kW avec le nouveau Volkswagen Tiguan.

On peut bien sûr faire la recharge sur des bornes de recharge publiques. Des modèles PHEV peuvent d’ailleurs refaire le plein de leur batterie avec une borne rapide en courant continu. Cela va donc très vite dans ce cas. Le Volkswagen Tiguan accepte par exemple jusqu’à 50 kW en puissance DC.

À lire aussi3 bonnes raisons de charger sa voiture hybride rechargeable


Nos derniers guides - Recharger les voitures électriques et hybrides