Présentation et design de la Jazz hybride

Après une version hybride de sa deuxième génération, la Jazz avait abandonné rapidement cette motorisation. Il a donc fallu attendre 2019 pour revoir la citadine Honda en variante électrisée, à travers sa quatrième mouture. Elle est par ailleurs seulement proposée dans ce modèle, la version essence n’étant pas importée.

D’environ 4 mètres de long, large de 1,70 mètre et avec une hauteur de 1,53 m, la Jazz évolue peu face à la précédente. Son coffre, estimé à 350 litres, est un des plus volumineux du segment. Esthétiquement, la Japonaise joue la sobriété et quelques rondeurs, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur. C’est une 4 places à la planche de bord conventionnelle, là où la troisième génération versait davantage dans l’originalité. Pour les déçus, il restera la possibilité d’opter pour une déclinaison Jazz Crosstar, avec ses attributs imitant les SUVs.

La carrosserie typée crossover Jazz Crosstar

La motorisation essence-électricité e:HEV

La Honda Jazz hybride marque une nouvelle nomenclature dans la gamme. Finie l’appellation simple « Hybrid », la citadine inaugure le blason « e:HEV ». Ce groupe essence-électricité ne révèle que peu de détails pour le moment, mais s’épanchera davantage courant 2020.

Moteur hybride Honda Jazz 2020

Ce bloc hybride d’environ 100 ch et 4 l/100 km sera unique dans la gamme Jazz

L’architecture est classique, calquée sur le CR-V Hybrid. Un moteur essence i-VTEC, ici de cylindrée 1 litre, est installé sur l’essieu avant. Deux moteurs électriques le suppléent, l’avant servant de générateur, le second à l’arrière de propulseur pour une conduite électrique. La puissance cumulée oscille autour des 100 chevaux, via une transmission automatique à variation continue CVT.

Consommation et autonomie électrique de la Jazz 2020

Pas de donnée officielle, mais selon nos informations, l’autonomie électrique sera de « 2 à 3 kilomètres » grâce à la batterie de 1,5 kWh (à confirmer). La consommation est estimée à 4 l/100 km WLTP, les émissions de CO2 sous 90 g/km.

Honda Jazz intérieur

Comme son aînée, la Jazz 2020 sera capable de rouler selon plusieurs modes de conduite. A basse vitesse ou à l’arrêt, elle optimise l’électrique, tant que la batterie est pleine. Pour la doter en énergie, la voiture récupère l’énergie au freinage et en décélération, sans prise extérieure. En accélération, l’électrique et l’essence fonctionnent de pair pour offrir les meilleures performances. Enfin, même si la batterie n’est pas chargée, le bloc thermique prend le relais, mais la consommation sera plus élevée.

Commercialisation et prix de la Honda Jazz hybride

Honda n’a pas donné d’information précise quant à la disponibilité de sa citadine. La Jazz e:HEV serait lancée mi-2020, dans cette unique motorisation, et aucune autre ne devrait l’épauler a indiqué la marque. Enfin, le tarif d’entrée de gamme sera probablement situé sous les 20.000 €, sans malus écologique. Honda devrait communiquer d’amples informations sur sa page officielle.

La première Jazz Hybride (2011-2015)

Honda Jazz Hybride

La Honda Jazz Hybride de 2008

La Honda Jazz hybride était la voiture hybride la moins chère du marché, et certainement la plus compacte à sa commercialisation en mars 2011. Cette citadine étrennait le moteur électrique 14 ch et la gestion du système hybride parallèle IMA de sa grande soeur, l’Insight. Son moteur thermique 1.3 i-VTEC développait 88 ch combiné à une boîte CVT et permettait une puissance totale de 98 ch. Honda intégrait un mode tout électrique EV, possible sous certaines conditions.

La consommation théorique était de 4,5 litres/100 km, pour 104 g/km de CO2.bLa Jazz hybride avait un prix d’entrée de gamme de 18.950 €, bonus écologique de 2.000 € déduit. Sa commercialisation s’est finalement arrêtée en juillet 2015.Honda Jazz Hybrid

Jazz Hybrid