Alors que la Model S Plaid arrive aux USA, Tesla dévoile un nouveau système de freinage en carbone-céramique à un prix prohibitif.

La Tesla Model S Plaid accélère fort, très fort. Et ce qu’elle est capable de faire en ligne droite, elle peut aussi le faire sur les pistes les plus torturées, comme elle l’a déjà prouvé sur les tracés de Laguna Seca ou lors d’une (presque) brillante apparition sur le Nürburgring. Pour satisfaire les pistards du week-end donc, Tesla dévoile un freinage en carbone-céramique pour la Model S Plaid.

Ce kit, qui sera disponible mi-2022 sur la boutique US de la marque, se compose de deux paires de disques en carbone de 410 mm, d’étriers à 6 et 4 pistons, de plaquettes Performance et d’un liquide de frein adapté. À noter qu’il n’est compatible qu’avec les jantes Arachnid de 21 pouces.

Le prix de la performance

Grâce à ses propriétés, le système en carbone-céramique présente une résistance à l’échauffement et à l’usure bien plus importante qu’un système classique, avec un poids bien inférieur. Soit autant d’avantages qui ont leur importance, lorsqu’une berline de plus de deux tonnes lancée en fond de compteur arrive sur un virage.

Mais il faudra avoir une utilisation très intensive sur circuit pour en profiter (son efficacité sur route est tout de même limitée), et surtout « rentabiliser » son prix d’achat. Car si la plupart des dispositifs en carbone-céramique coûtent cher, celui de Tesla crève le plafond : la marque réclame 20 000 $, soit près de 17 800 €, équivalant au prix d’une Dacia Spring hors bonus. Du cher payé, quand le réputé système PCCB de Porsche est proposé au prix de 9 840 € sur la Porsche Taycan (hors Turbo S, équipée en série).