Quatre lecteurs d’Automobile Propre ont accepté de témoigner leur satisfaction après l’importante baisse des prix appliquée par Tesla sur ses Model 3. Deux d’entre eux avaient pourtant passé leur commande au début de l’automne dernier.

Jusqu’à 10 000 euros en moins sur une Tesla Model 3

Grâce à la nouvelle grille tarifaire sur la Tesla Model 3, il est en plus possible de bénéficier dans certains cas d’une meilleure tranche sur le bonus gouvernemental. Au final, l’économie peut friser les 10 000 euros, et parfois plus en se montrant moins gourmand sur les options.



Prenons l’exemple de la version SR+ : les 6 000 euros en moins sur son prix depuis mercredi 20 janvier 2021 la positionnent sous la barre des 45 000 euros dans sa présentation de base. Le bonus passe alors de 3 000 à 7 000 euros. Si cette baisse des prix sur la Model 3 a provoqué le mécontentement de ceux qui ont reçu leur exemplaire quelques semaines ou mois auparavant, d’autres vont en profiter avec beaucoup de plaisir et de reconnaissance pour la marque.

Il est également possible de profiter de la nouvelle offre en choisissant un modèle supérieur qui était jusque-là inaccessible financièrement.

Une baisse qui précipite l’achat des Tesla Model 3

Dans une précédente interview, Julien Clarisse nous avait confié en juin 2019 qu’il passerait d’une Nissan Leaf à une Tesla Model 3 pour ses 40 ans, fin mai 2021. Le projet avait cependant évolué depuis.

« Notre famille s’agrandissant, nous pensions acquérir un Model X d’occasion à 7 places. Grand rouleur pour mon travail, afin de pouvoir profiter de la prime à la conversion maximale de 5 000 euros, il me fallait en plus dénicher un exemplaire vendu moins de 60 000 euros. Je n’en avais pas trouvé jusque-là », nous confie-t-il.

« La baisse des prix sur la Model 3 nous a cependant fait à nouveau modifier notre projet. Nous revendons la Nissan Leaf, mais conservons le Renault Scenic. C’est un vieux Toyota Rav 4 diesel de 2004, acheté il y 14 mois avec plus de 250 000 km, qui nous permettra de toucher la prime à la conversion », espère-t-il.

Une Tesla Model 3 neuve à 32 870 euros

« Si nous étions restés dans l’idée d’acheter un Tesla Model X d’occasion, nous aurions dû prendre un crédit important, d’autant plus que nous conservions dans ce cas la Nissan Leaf 2.0 achetée en 2018. Même si je suis déçu par la cote Argus inférieure à 20 000 euros pour une voiture vendue 40 000 euros il y a moins de 3 ans, la Model 3 ne devrait pas nous faire sortir plus de 15 000 euros au final », se réjouit Julien Clarisse.

« La SR+ blanche que nous avons choisie avec pour seule option un crochet d’attelage m’a été proposée à 44 870 euros. Elle bénéficiait ainsi du bonus maximal de 7 000 euros, descendant son prix à 37 870 euros. Avec la prime à la conversion, il tombe à 32 870 euros », calcule-t-il.

« Tout mon entourage m’a poussé à cliquer pour réserver mon exemplaire en me disant : “Achète tout de suite, ne te pose pas de questions, tu ne te rends pas compte des économies que tu vas faire” », témoigne-t-il.

8 heures de réflexion pour acheter la Model 3

« J’ai eu connaissance à 11 heures mercredi 20 janvier de la baisse des prix. À 12 h j’appelais Tesla Nantes pour être sûr qu’il ne s’agissait pas d’une erreur. Le commercial m’a avoué qu’il s’attendait depuis quelques jours à une baisse, mais pas de cette ampleur. Il m’a assuré que j’étais bien éligible à la prime à la conversion et qu’il s’occuperait d’en faire la demande avec le bonus gouvernemental », rapporte Julien Clarisse.



« À 20 h, j’ai passé la commande depuis mon smartphone sur le site. Ayant été dans les premiers à réagir à la nouvelle offre, je devrais recevoir ma voiture en février ou mars, acheminée en Europe depuis les États-Unis par le Glovis Captain », rêve-t-il déjà.

Chez Nathalie Fleury, la décision a également été prise de commander plus tôt que prévu une Tesla Model 3, première voiture électrique du foyer. « Avant de réserver notre exemplaire, nous souhaitons nous assurer de la revente de notre actuelle Toyota Camry de 2018. Nous pensions la changer en 2022 ou 2023 contre la Model 3. Mais depuis que notre fils aîné a lu votre article sur la baisse des prix, il n’est plus question à la maison que de précipiter le projet », explique-t-elle.

« Un collègue de mon mari nous a fait essayer dernièrement son exemplaire et nous avons tous été séduits par la voiture, mais aussi par le réseau de recharge », précise-t-elle.

La Model 3 moins chère, même commandée depuis plusieurs mois

Olivier Le Roux et Florent François ont chacun commandé leur Model 3 en octobre 2020. Leur TA (Tesla Advisor = conseiller commercial) respectif leur a annoncé une très bonne nouvelle : tous ceux qui ont commandé une Model 3 non attribuée au 20 janvier 2021 bénéficieront de la baisse des tarifs.

« Avant de le savoir, j’avais hésité à annuler ma commande pour en repasser une nouvelle afin de profiter de l’opération. Perdre 100 euros pour en gagner 10 000, c’était intéressant. Ça ne sera donc pas la peine » apprécie Florent François.

Déjà propriétaire d’une Renault Zoé acquise d’occasion il y a 4 ans, son foyer va devenir « Full EV » en la conservant, mais en se débarrassant d’un Renault Scenic.

« Ayant abandonné l’idée d’acquérir un Kia e-Niro pour profiter du réseau de recharge Tesla, j’avais choisi une SR+ blanche avec un crochet d’attelage qui permet de profiter du bonus maximal de 7 000 euros », résume-t-il.

Pour sa Tesla Model 3, le prix tombe de 50 670 à 37 870 euros

Florent François n’en revient encore pas : « Échappant de justesse à la petite augmentation de prix de l’automne dernier, ma Tesla Model 3 coûtait 50 670 euros, avant application du bonus de 3 000 euros. En une matinée, j’ai gagné 10 000 euros ».

Son appréciation du réseau du constructeur est catégorique : « Ils sont vraiment très forts chez Tesla : j’ai appelé à 10 heures mon conseiller, et mon bon de commande était déjà modifié avant 14 h, malgré les nombreux appels téléphoniques qu’ils recevaient. “On va avoir plein de travail, mais nous sommes contents pour nos clients”, m’a-t-il dit ».

Olivier Le Roux a reçu lui aussi un très bon accueil : « Ils sont très cool chez Tesla. J’avais commandé une SR+ blanche avec un crochet d’attelage et un intérieur blanc. Afin d’être éligible au bonus de 7 000 euros, mon conseiller Tesla m’a permis de supprimer l’option sur la couleur de la sellerie. Je gagne ainsi 11 000 euros environ », sourit-il.

Le point fort de la Model 3 : Le réseau de recharge Tesla

Chez Olivier Le Roux, la Model 3 sera la première voiture électrique du foyer. « Bénéficiant de toutes les vacances scolaires, je pars régulièrement dans le Sud de la France depuis Paris. J’ai choisi Tesla pour pouvoir rouler en toute tranquillité grâce aux superchargeurs. Si ce réseau n’était pas aussi efficace, peut-être aurais-je profité de la baisse pour passer à un modèle Long Range doté d’une autonomie supérieure de 150 km », détaille-t-il.

« C’est un concours de circonstances qui m’a permis de recevoir la bonne nouvelle très tôt de mon conseiller Tesla le 20 janvier. Je lui avais laissé un message la veille pour obtenir une date approximative de livraison de ma voiture électrique », se souvient-il.

« Je plains sincèrement ceux qui ont reçu dernièrement leur Model 3 et n’ont pu profiter de la nouvelle offre », conclut-il.

Automobile Propre et moi-même remercions vivement Julien Clarisse, Nathalie Fleury, Olivier Le Roux et Florent François d’avoir répondu immédiatement à nos sollicitations.