Après quelques fuites et autres teasers, le Volkswagen ID.6 voit officiellement le jour en Chine, où il sera exclusivement proposé.

Alors que la gamme électrique de Wolfsburg vient d’accueillir un nouveau membre avec le ID.4, la marque entend développer son offre en Chine avec le Volkswagen ID.6. Après quelques fuites et teasers qui n’ont plus laissé de doute sur la forme du véhicule électrique, l’ID.6 sort officiellement de l’ombre.



Un des rares SUV à sept places

Sans surprise, le Volkswagen ID.6 adopte une forme monovolume à la lisière du segment des monospaces et des SUV, notamment occupé par le Peugeot 5008. Et ce pour une bonne raison, puisqu’il propose sept places dans cette configuration.

Pour y arriver, l’ID.6 s’allonge de 30 cm par rapport au Volkswagen ID.4, pour atteindre une longueur totale de 4,88 mètres. L’évolution n’est pas seulement cosmétique avec un porte-à-faux allongé : la plateforme MEB s’étire et fait gonfler l’empattement de 20 cm avec une valeur totale de 2,97 mètres. Malheureusement, les volumes du coffre selon les configurations des banquettes n’ont pas été communiqués.

Un Volkswagen ID.6, deux esprits, deux faciès

Dans tous les cas, l’habitabilité sera la même selon le modèle. Car comme le Volkswagen ID.4, l’ID.6 sera proposé en version Crozz ou X. Le premier, fabriqué avec le groupe SAIC, adopte une définition plus dynamique, avec les traditionnels gimmicks chers aux tout terrain. Mais il ne s’agit pas que de menues retouches esthétiques, puisque son faciès diffère entièrement de celui de l’ID.6 X (issu du partenariat FAW-Volkswagen), finalement plus urbain dans sa présentation. Rappelons que l’ID.4 reprend la même structure de gamme en Chine.

Dans les deux cas, l’habitacle sera similaire, à quelques ambiances spécifiques près. Le dessin est repris de celui de l’ID.4, avec un petit combiné d’instrumentation numérique associé à un écran tactile central de 12 pouces. Les informations directement liées à la conduite peuvent aussi être projetées à travers un affichage tête-haute en réalité augmentée.

Jusqu’à 588 km d’autonomie (NEDC)

La gamme du Volkswagen ID.6 est composée de deux choix de batteries différents et de trois motorisations. On y retrouve ainsi les packs de 58 kWh et de 77 kWh déjà connus, qui peuvent s’associer, selon les versions, à des moteurs de 180 ch, 204 ch ou 306 ch. Dans le meilleur des cas, le 0-100 km/h est annoncé en 6,6 secondes.

Le fabricant n’a pas précisé les niveaux d’autonomie selon les configurations. En revanche, le Volkswagen ID.6 est crédité d’une fourchette allant de 436 km à 588 km sur un cycle d’homologation NEDC. Côté recharge, la firme allemande annonce un chargeur AC de 7 kW et une puissance DC de 100 kW.



Pas pour l’Europe… pour le moment ?

Le Volkswagen ID.6 sera rapidement disponible sur le marché chinois. En revanche, son avenir commercial de notre côté du globe est très incertain à l’heure actuelle. Dommage, car la voie est libre dans le segment des SUV électriques à sept places : en attendant le Mercedes EQB et le Tesla Model Y, seul le Tesla Model X occupe cette niche de marché.