Catégories : Voiture électrique

Une première idée des prix pour la Volkswagen ID.3 en Norvège

Patrie des voitures électriques, la Norvège révèle une première idée du tarif de l'édition de lancement de la très attendue compacte Volkswagen ID.3, prévue pour 2020.

Patrie des voitures électriques, la Norvège révèle une première idée du tarif de l’édition de lancement de la très attendue compacte Volkswagen ID.3, prévue pour 2020.

A l’aube de sa transformation, Volkswagen est plus que jamais sous les projecteurs. Le constructeur prépare sa campagne « Nouveau Volkswagen » avec un nouveau logo attendu à Francfort. Mais surtout, le Salon automobile allemand sera le théâtre de l’inédite ID.3, première voiture électrique issue de la plateforme MEB du groupe.

Un prix très agressif

Encore sous camouflage, la compacte de l’après-DieselGate débute actuellement avec une édition de lancement avant la commercialisation de la gamme classique. Limitée à 30.000 exemplaires, elle serait pratiquement écoulée, bien que personne n’en connaisse le prix.

Justement, c’est en Norvège que nous avons appris à quelle sauce tarifaire l’ID.3 1st se mangera, grâce au site norvégien bilnytt. Ce dernier confirme un chèque de 330.000 couronnes norvégiennes à débourser, l’équivalent de 33.000 €. Il faut y rajouter la TVA, dont les voitures électriques sont exemptées localement, pour obtenir une idée du prix en France, soit 39.700 € environ. Bonus déduit, la compacte teutonne serait donc affichée autour de 33.700 €. Les livraisons débuteront à l’été 2020.

La Volkwsagen ID.3 présentée au public à Oslo (Norvège)

Précision, cette Volkswagen ID.3 1st est une finition unique, avec seulement le pack de batterie intermédiaire de 58 kWh. Ce dernier permet 420 kilomètres d’autonomie WLTP, et est associé à une puissance de 150 kW (204 ch). Deux autres packs de batterie sont attendus ultérieurement, celui de 45 kWh (330 km d’autonomie) et 77 kWh (550 km).

Un prix d’accès sous 30.000 € ?

Fin 2018, le constructeur allemand avait annoncé un tarif de base inférieur à 30.000 €. Sachant les pratiques norvégiennes ci-dessus et le pack 45 kWh en réserve, il devrait largement passer sous cette barre symbolique. La version 77 kWh sera davantage proche des 40.000 €.

Partie de la planche de bord de la Volkswagen ID.3

En face, la Peugeot e-208 sera plus onéreuse, à 32.100 €, avec 50 kWh, 340 km d’autonomie et 136 ch. La cousine Opel Corsa-e, de mêmes plate-forme et propulsion, sera cependant sous les 30 .000 €. Il faudra attendre la réplique de la nouvelle Renault ZOE, avec ses 390 km d’autonomie via sa batterie 52 kWh. En Norvège, cette dernière est tarifée 249.900 couronnes HT dans son édition de lancement, soit environ 30.000 € TTC.

Une nouvelle e-Golf ?

Autre information, le directeur de la filiale norvégienne, Harald Edvardsen-Eibak, révèle au site BilNytt que « de nombreux clients ne sont pas clients de Volkswagen […] et compte de nombreux jeunes. » Il compte aussi battre Tesla, aujourd’hui leader du marché, en plaçant l’ID.3 n°1 des ventes face à la Model 3 en 2020.

Un objectif que le constructeur compte également tenir grâce à la version renouvelée de la petite e-up!, mais aussi l’e-Golf. Étonnamment, le dirigeant de la firme a assuré au site BilNytt vendre la version électrique de la compacte « au premier semestre 2020. » Parle-t-il de la fin de carrière, ou d’une nouvelle génération ? Il a également avoué que « l’e-up! vivrait plus longtemps que l’e-Golf », ne clarifiant pas vraiment la stratégie. Affaire à suivre.

La Volkswagen e-Golf et la Volkswagen ID.3

3.3
58
Matthieu LAURAUX

Lire les commentaires

  • on est quand mème a 30000 euros pour entrée de gamme.
    c'est pas pour les smicards !!!!!!!!

  • Si on peut obtenir l'ID3 avec la "personnalisation" de la photo, alors elle vaut son prix. Plus besoin de drogues illégales pour être halluciné!

  • Et bien la voilà enfin. Une voiture "normale" (pour ceux pour qui l'originalité pouvait rebuter) avec un zeste de futurisme à l'intérieur, à un prix presque accessible, d'une qualité de construction qui devrait être excellente (merci les allemands) et une autonomie correcte.

    Je pense que le reste du marché va s'aligner ensuite sur cette ID.3 concernant leurs tarifs car lorsqu'on compare aujourd'hui le prix d'une Zoé ou d'une e-208 face à cette ID.3, à part le nationalisme, on ne voit vraiment aucune raison d'acheter les "citadines".

    Je pense que c'est à partir de la date de lancement de ce modèle pour le grand publique que va se jouer la guerre industrielle de l'électrique et que le marché va enfin décoller. Une très bonne chose pour nos poumons et nos oreilles.

  • certains osent comparer cette ID3 à la Model 3... Côté esthétique en ce qui me concerne, cette ID3 est aussi moche que je trouve la M3 séduisante. Incomparables.

    • Chacun compare ce qu'il veut sur l'aspect esthétique. J'adore la ligne de la TM3, j'adore celle de cette ID3.

    • Ben oui, c'est une VW. Il ne faut surtout pas rebuter la clientèle habituelle de la marque, peu habituée à l'originalité.

      • Pour le coup, l'ID3 me semble plus originale que la TM3 d'un point de vue purement stylistique.

        • Mais qu'a-t-elle d'original, cette ID3? En tout cas extérieurement? En plus elle n'est même pas spécialement élégante. Mais ça ne m'empêcherait pas de l'acheter le cas échéant..

  • Je l'attendais un trimestre plus tôt l'ID.3, donc ça veut dire qu'en 6 mois il compte vendre 100 000 ID.3 ? (ils avaient annoncés mettre sur le marché 100 000 ID la première année, à moins que ça soit du coup de l'été 2020 à l'été 2021 ?)

    • Ça joue. Normalement, VW a misé le paquet pour pouvoir tenir la production, mais tout ne sera pas disponible au lancement. C'est tout un art, de mettre en adéquation offre et demande.

  • La voiture est réservée depuis le 9 mai. Il reste encore des inconnus puissance du moteur et disponibilité de la pompe à chaleur

    • Moi, j'attends de voir sa consommation et sa fiabilité. Si c'est satisfaisant, j'en achèterai peut-être une d'occasion dans quelques années.

  • Pour la e-Golf, il est évident qu'il parlait de la fin de carrière. Il faut faire des ventes au premier semestre 2020. Seule l'e-Golf et la e-Up seront dispo en électrique en attendant l'été avec la ID.3.
    Il faudra discounter un peu la e-Golf ou vendre à des flottes.

  • Ok encore des spéculations... pourquoi ne parle-t-on jamais des vélos électriques? C est bien dommage, le site aurait une plus value si cette rubrique était ajoutée.

      • Un vélo électrique est "automobile" dans le sens étymologique du terme.
        C'est-à-dire mu par son propre moteur (et non tiré par des chevaux...).

        D'ailleurs on devrait dire une "voiture automobile".

      • HA je dois être bete alors.... comment se fait-il alors que l on parle des batteries, des véhicules à 3 roues, des avions électriques ? Tu as une explication?

        • Un twizzy et autres pots de yaourt électrique ont une CG comme une vraie voiture
          un avion électrique utilise la même technologie que les voitures
          un vélo électrique n'a pas de CG et la techno est bien plus rudimentaire et sans impact sur les progrès des voitures

    • Peut-être parce que quand le prix de la plus petite dépasse celui du segment supérieur, cela pousse légitimement à s'interroger. Pourquoi acheter une 208 si l'ID3 est moins chère. Avoir 20 ou 30 cm de plus en longueur n'est pas foncièrement un inconvénient dans la plupart des cas.

      La seule justification serait d'avoir une gamme supérieure en finition mais ce n'est visiblement pas le cas. Concrètement ce positionnement prix de l'ID3, s'il est vérifié en France, doit pousser à la baisse certains prix, ou du moins autoriser de plus grandes marges de négociation.

      Petit à petit la situation évolue, il faut bien que les VE descendent de la case "30 000 €" un jour pour être plus largement diffusées.

      • Oui, enfin, attendons la présentation de l'iD de base pour nous faire une idée 😉
        VW nous a montré dernièrement qu'ils maîtrisaient également la descente en gamme au niveau des finitions 😕
        La 208, même en finition allure est qualitative.

Partager
Publié par
Matthieu LAURAUX
Etiquettes : NorvègeVolkswagen

Articles récents

Essai du Ford Kuga Flexifuel : que vaut l’E85 sur la route ?

Moins de pollution globale et une mécanique rodée, le Ford Kuga Flexifuel semble la meilleure motorisation sur le papier. Automobile…

21 septembre 2019 15:54

Essai vidéo nouvelle Renault ZOE : un incroyable bond en avant !

Leader sur le marché de l’électrique depuis six ans, Renault ne pas pouvait rester les bras ballants face à la…

20 septembre 2019 17:00

Model S vs Taycan : Tesla et Porsche s’affrontent sur le Nürburgring

Laquelle de ces 2 berlines électriques 5 portes va-t-elle être couronnée la plus rapide sur le mythique circuit allemand ? A…

20 septembre 2019 12:49

Avec Corri-Door, Izivia tente de regagner la confiance des usagers

En proie à d’importants problèmes techniques au début de l’été, Izivia est à pied d’œuvre pour faire progresser la fiabilité…

19 septembre 2019 13:40

Prise au piège du toujours plus, l’industrie automobile mondiale n’arrive pas à changer de modèle

Alors que les appels et les déclarations d'intention en faveur d'un mode de développement sobre en ressources se multiplient un…

19 septembre 2019 09:56

Volkswagen ID.1 et ID.2 : la Polo et le T-Roc électriques en approche

Equivalentes électriques de la Polo et du T-Roc, les Volkswagen ID.1 et ID.2 incarneront la nouvelle offre d’entrée de gamme…

18 septembre 2019 15:14

Ce site utilise les cookies.