UGAP

L’UGAP, centrale d’achat de l’Etat et des collectivités territoriales, a confirmé l’acquisition de 2 600 voitures électriques auprès des constructeurs Renault et MIA. Une bonne nouvelle pour le marché.

Cet achat est le résultat d’un appel d’offre lancé en octobre dernier, faisant suite au plan automobile présenté par Arnaud Montebourg en juillet. Il avait étendu le bonus à l’achat d’une voiture électrique ou hybride aux acheteurs publics. De plus, il avait établi que 25% des véhicules achetés par l’Etat seraient désormais électriques ou hybrides et que tous les véhicules urbains sauf les véhicules d’intervention seraient électriques.

Publicité


Les 2 600 véhicules seront acquis au cours des trois prochaines années. Désormais, les modèles suivants intègrent la flotte de l’UGAP et deviennent donc disponibles pour l’Etat et les collectivés :

L’UGAP a donc désormais à sa disposition les véhicules légers 100% électriques suivants :

Du côté des véhicules partiellement électriques, sont disponibles entre autres :

  • des voitures hybrides, dont 2 000 Toyota Yaris
  • des vélos à assistance électrique Arcade Cycles
  • des scooters électriques Peugeot et Yamaha
  • des véhicules utilitaires et industriels Goupil
  • des minibus et midibus électriques Oréos de PVI
  • des balayeuses compactes électriques Tennant et Prodim

Une flotte de véhicules thermiques à faibles émissions de CO2 est également disponible.

À signaler que l’UGAP participe à la promotion de l’automobile électrique en organisant chaque année le tour de France des voitures électriques, dont l’édition 2013 se tiendra entre fin mars et début octobre dans plusieurs grandes villes françaises.

Publicité