Renault 5 Diamant : à quoi ressemble ce show-car qui voyage dans le temps ?


Ce show-car est le fruit d’une collaboration entre Renault et le designer Pierre Gonalons. Celui-ci a réinterprété à sa façon le modèle historique, avec un rétrofit électrique.

Publicité

En attendant la toute nouvelle Renault R5 électrique, prévue pour 2024, Renault s’amuse avec l’ancienne, qui fête ses 50 ans en 2022. Dans le cadre des célébrations de cet anniversaire, la marque au losange vient de présenter un show-car. Nommé « 5 Diamant », il fait la jonction entre le passé et l’avenir. La base est le modèle originel, mais le véhicule est cette fois doté d’un moteur électrique, comme ce sera le cas pour la nouvelle R5.

Pour ce modèle unique, Renault s’est associé à Pierre Gonalons, designer et architecte. Ce dernier montre ainsi sa vision de « la voiture du futur, en fusionnant les codes de l’automobile avec ceux de la décoration intérieure ». Hasard ou non, le projet joue sur deux tableaux : l’aspect populaire de la voiture d’origine et le côté chic, apporté par Pierre Gonalons. Et ce grand écart pourrait bien être tenté par la prochaine R5 au cœur de sa gamme.

Le designer a eu carte blanche. S’il a conservé la silhouette de la R5 électrique, il n’a pas hésité à revoir la partie avant. Sa volonté a été d’épurer le design, avec par exemple un pare-chocs lisse. Les optiques gardent un aspect rectangulaire, mais ont été détachées de la carrosserie pour être mises en avant. Phares et feux sont facettés comme des pierres précieuses.

À lire aussi Nouvelle Renault 5 : découverte de la voiture électrique 2.0

Les grandes roues, issues du modèle Alpine, ont aussi été revues pour avoir un look lisse. Cette R5 est recouverte d’une peinture tricouche, faite de pigments dorés sur une base rose. Un vernis givré permet de faire changer les effets selon la luminosité (des reflets dorés au soleil et une nuance plus bleue dans les ombres).

À bord, Pierre Gonalons a aussi misé sur la pureté, on le voit par exemple à l’habillage des portes réduit au minimum. Mais l’élément fort, c’est bien sûr le volant, sorte de ressort, promis parfaitement fonctionnel ! Il est produit avec du marbre sur carbone. L’instrumentation est ici composée de trois compteurs ronds digitaux. Au centre de la planche de bord, un logement pour accueillir le smartphone du conducteur, qui fait office ainsi de GPS. Autre touche très techno : un lecteur d’empreinte digitale déverrouille les portes !

Renault et Pierre Gonalons ont fait appel à des artisans français de renom pour les habillages. Exemples : le tissu en crin de cheval sur le tableau de bord est fabriqué par la société Le Crin, artisan qui maitrise le tissage manuel du crin de cheval, le tapis de sol en laine mohair est produit par Pinton, une des dernières manufactures de tapisserie d’art français.

Ce petit bijou rétro vous a tapé dans l’œil ? Sachez qu’il sera dans quelques semaines mis en vente aux enchères. Les bénéfices iront à Give Me 5, nouveau projet de Renault dédié aux jeunes générations au travers du sport et de la musique.

À lire aussi Avec son concept Air4, Renault fait décoller la 4L électrique
Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre