Le futur Kia EV6 pourra tracter jusqu’à 1600 kg / Visuel : Kia

Remorquer avec une voiture électrique ? C’est tout à fait possible, à condition que le véhicule soit homologué. De nombreux modèles autorisent l’attelage de charges allant de quelques centaines de kilos à plus de 2 tonnes. Automobile Propre a recensé pour vous toutes les voitures électriques disposant de cette capacité en 2021. Retrouvez la liste au pied de cet article.

Pouvoir tracter est indispensable pour de nombreux automobilistes. Que ce soit pour tirer une caravane, une remorque de déchets, de déménagement ou d’outils et machines en tous genres, disposer d’un attelage rend bien des services. Contrairement à ce que l’on peut penser, les voitures électriques peuvent tout à fait être homologuées pour tracter. L’offre de véhicules zéro-émission capables de remorquer est d’ailleurs en constante progression.

Les constructeurs frileux à l’origine

Si les constructeurs changent peu à peu de stratégie, ils sont longtemps restés frileux à l’idée d’autoriser un attelage sur leurs modèles électriques. Non pas en raison de la technologie, qui est parfaitement apte à fournir la puissance nécessaire, mais pour une simple question de masse et de coûts. Avec leurs batteries, les électriques sont plus lourdes que les thermiques. Leur châssis doit être renforcé pour supporter le poids de l’accumulateur et le protéger des chocs, davantage s’ils doivent tracter. Ainsi, dans une optique purement économique, les constructeurs peuvent faire le choix de ne pas développer de capacité de remorquage.

De nombreux véhicules électriques ne sont donc pas autorisés à tracter à ce jour. C’est tout particulièrement le cas des citadines, mais aussi des SUV compacts. Certains modèles peuvent toutefois être équipés d’une boule afin de transporter un porte-vélo ou un coffre supplémentaire en porte-à-faux. Leur masse ne doit généralement pas excéder quelques dizaines de kilos.

Une Tesla Model 3 équipée d’un porte-vélo sur attelage / Visuel : Tesla

Une trentaine de véhicules électriques homologués en 2021

Nous avons recensé une trentaine de véhicules électriques homologués pour tracter déjà disponibles ou commercialisés en 2021. Certains le sont depuis leur sortie, d’autres uniquement depuis une mise à jour, comme le Hyundai Kona. Seuls les exemplaires récents (2021) du SUV électrique coréen peuvent remorquer jusqu’à 300 kg en toute légalité. Idem pour la Tesla Model 3 qui, en outre, doit impérativement avoir été configurée en usine pour recevoir une barre de traction. Si l’option n’a pas été choisie lors de l’achat, la berline californienne est donc condamnée à ne jamais remorquer. Elle ne peut d’ailleurs plus être sélectionnée sur le configurateur en ligne, mais reste disponible en contactant un conseiller Tesla.

Les constructeurs réservent parfois cette fonctionnalité à une version ou une finition particulière. C’est le cas du Kia e-Soul dont seule la déclinaison 64 kWh peut tracter, mais également du Renault Kangoo électrique dans sa version utilitaire. À noter qu’un véhicule peut être homologué à titre exceptionnel. La Renault Zoé, qui n’est pas autorisée à tracter par défaut, peut ainsi être aperçue en tête d’une étonnante remorque : il s’agit de l’EP-Tender, une batterie mobile approuvée par Renault pour expérimentation.

Remorquer avec un modèle non homologué : une pratique risquée…
Certains automobilistes choisissent d’installer un attelage sur leur voiture non homologuée, ou de placer une remorque sur une boule uniquement conçue pour les accessoires légers en porte-à-faux. La pratique est potentiellement dangereuse, totalement illégale, naturellement non couverte par les assurances pour voitures électriques et peut rendre caduque la garantie du véhicule.

La Renault Zoé n’est pas homologuée pour tracter, mais en est capable / Photo : Forum AP – Jocelyn P.

Tesla Cybertruck et Ford F-150 au coude à coude ?

Nous n’avons pas oublié les futurs véhicules électriques, des modèles prochainement commercialisés à ceux prévus à plus lointaine échéance. Le Tesla Model X, qui est actuellement la voiture électrique disposant de la plus grande capacité de remorquage (2 268 kg), sera bientôt détrônée par des véhicules aux performances nettement plus époustouflantes. A commencer par le Tesla Cybertruck en version trimoteur, qui promet une masse maximale tractable inouïe de 6 350 kg. Il devra affronter un autre pick-up électrique américain : le célèbre Ford F-150, dont la capacité de remorquage est annoncée à 4 536 kg.

Le Tesla Cybertruck pourra tracter jusqu’à 6 350 kg / Visuel : Tesla

 

Attention à la réglementation !

Les voitures électriques sont bien évidemment soumises aux mêmes lois que les thermiques concernant le remorquage. Voici quelques rappels :

  • Le permis B autorise le remorquage d’un attelage dont le PTAC (Poids total autorisé en charge) n’excède pas 750 kg. Cette masse correspond à celle de la remorque et de son chargement. Il est toutefois possible de dépasser cette limite si la somme des PTAC du véhicule et de la remorque n’excède pas 3 500 kg.
  • Au-delà, le conducteur doit impérativement détenir le permis « B96 », voir « BE » si la somme du PTAC du véhicule et du PTAC de la remorque excède 4 250 kg.
  • Une remorque dont le PTAC est supérieur à 750 kg doit obligatoirement être freinée et assurée séparément.
  • Une remorque dont le PTAC est supérieur à 500 kg doit avoir sa propre carte grise.

Liste des véhicules électriques capables de tracter

Sur les deux tableaux ci-dessous, les données reportées proviennent exclusivement des constructeurs. Si vous voyez des informations à compléter, n’hésitez pas à nous l’indiquer dans les commentaires !

* = selon année de production, options et/ou finitions.
Case vide = donnée non communiquée par le constructeur ou non applicable au véhicule.

Les modèles commercialisés en 2021

Les modèles prochainement commercialisés ou planifiés