Dans sa présentation, le pickup électrique Tesla a montré sa capacité à battre en force le rival Ford. Or la marque a répondu à l’appel du Cybertruck, demandant un défi plus juste.

David contre Goliath. Le petit et jeune constructeur Tesla s’attaque au grand historique Ford. Or les rôles semblent s’inverser sur Si l’ovale bleu a répondu avec son Mustang Mach-E, l’entreprise californienne a répliqué avec son pick-up électrique Cybertruck. Il vient défier le véhicule le plus vendu aux Etats-Unis, le F-Series, représenté par la populaire version F-150.

Lors de la présentation du Cybertruck, Elon se vantait de voir son engin battre facilement le F-150, de plus en légère montée.

Une scène biaisée selon Ford

Or la réponse de Ford n’a pas tardé, via le vice-président Sundeep Madra sur Twitter : « Hey Elon Musk, envoyez-nous un Cybertruck et nous ferons un test équitable pour vous ».

En effet, le Cybertruck, dans une version quatre roues motrices, semble affronter le Ford en simple configuration deux roues motrices. Le PDG de Tesla a répondu au célèbre astrophysicien Neil DeGrasse Tyson sur le même réseau : « Les moteurs électriques ont un couple incroyable, si l’on charge au maximum les deux pick-ups, l’électrique gagne toujours. C’est la loi de la physique, le reste n’est que du vent ».

Ce à quoi son intervenant lui rétorque qu’un « gros couple ne fait que tourner une roue sur place s’il n’y a pas assez de poids pour donner de la traction. Chargez le F-150, pour lui donner la meilleure adhérence et essayer de le tracter ». Le patron de la firme de Palo Alto n’a pas hésité à accepter le défi, promis « la semaine prochaine ».

Enfin, même si le Cybertruck gagne cette bataille, il reste à remporter la guerre des ventes. Le Ford F-Series est le roi du marché, même toutes catégories, écoulant encore 900.000 exemplaires l’an passé. Tesla revendique 200.000 précommandes avant la disponibilité annoncée en 2021, après seulement trois jours. Mais le F-150 aura d’ici-là une version électrique, armé de la technologie Rivian.