Déjà présentée et essayée, la Mercedes EQS livre son dernier secret : sa grille tarifaire qui, c’était anticipé, touche des sommets.

La Mercedes EQS propulse la marque à l’étoile dans une nouvelle dimension électrique. Présentée naturellement comme une concurrente de la Tesla Model S, elle vise encore plus loin les potentiomètres en matière de luxe, de technologie, d’efficience et donc, d’autonomie.

Dès son lancement, la Mercedes EQS est disponible avec deux versions 450+ et 580 4Matic. La première ne fait confiance qu’à un seul moteur électrique de 333 ch pour 568 Nm de couple. La seconde monte d’un cran avec un moteur supplémentaire portant le total à 523 ch pour 855 Nm.

Jusqu’à 726 km d’autonomie

Il faudra faire le choix de la version plus sage pour profiter de l’autonomie maximale annoncée à 726 km sur le cycle WLTP. Une projection pas forcément farfelue, puisque la limousine a fait montre de consommations remarquables lors de notre récent essai. L’EQS 580 4Matic fait moins bien, mais elle annonce 657 km d’autonomie tout de même.

Dans les deux cas, la Mercedes EQS est d’office livrée avec la finition AMG Line dans un premier temps, la fibre sportive étant toujours privilégiée par les constructeurs pour promouvoir leurs nouveautés électriques. Une ligne qu’il est possible d’agrémenter du Pack Sport Black, sorte de Chrome Delete à l’allemande, au prix de 450 €.

Côté configuration, la limousine peut recevoir jusqu’à 11 livrées différentes, la plupart étant gratuites. Mais il faudra compter 2 200 € pour l’exclusif Gris Selenite Magno. L’ensemble peut être personnalisé avec trois choix de jantes différents.

Un habitacle spécifique par version

L’arrivée du configurateur nous permet de voir pour l’une des premières fois l’habitacle tel qu’il est fourni en série et qui, ce n’est pas une surprise, se rapproche fortement de celui d’une Classe S. Reprenant le style des précédents concepts haut de gamme de l’étoile, la console centrale se distingue par sa forme recourbée, se projetant sur un écran tactile central. Pour profiter de l’impressionnant Hyperscreen, il faudra se diriger sur la version haut de gamme de la Mercedes EQS.

Dans les deux cas, toujours, l’habitacle peut être entièrement configuré et recevoir de nombreux équipements de confort haut de gamme. On note ainsi les sièges chauffants arrière (500 €) ou les sièges avant multicontours aux fonctions massage par commande vocale (1 800 €). Soit autant de petites attentions aussi regroupées par packs avec, par exemple, le Pack Arrière Executive au prix de 5 850 €.

Un catalogue qui s’ouvre à partir de 127 250 €

Côté technique, le système à roues arrière directrices avec un angle de 10° est finalement proposé en achat comptant (1 600 €), contrairement aux premières rumeurs qui annonçaient un système disponible contre un abonnement mensuel. À noter aussi que seule la version haut de gamme propose l’affichage tête-haute en réalité augmentée (1 350 €).

Nouvelle définition de la limousine électrique, la Mercedes EQS est désormais disponible à la commande, avec un catalogue qui s’ouvre au prix de 127 250 € en version 450+. Il faudra signer un chèque d’un montant de 152 800 € pour repartir avec le haut de gamme 580 4Matic. Dans ce dernier cas, en jouant le jeu du « toute option », il faudra plutôt tabler sur une facture finale de 176 900 €.

Version Prix de base
EQS 450 + 127 250 €
EQS 580 4Matic 152 800 €