Interrogé par le quotidien allemand 'Der Tagesspiegel', le responsable de l'électro-mobilité de Volkswagen est revenu sur l'arrivée de la compacte électrique I.D.

Prévue fin 2019, la Volkswagen I.D marquera l’entrée dans une nouvelle ère pour le groupe allemand. Développée autour de la plateforme modulaire MEB, celle-ci amorcera les débuts d’une gamme complète et 100 % électrique.

Interrogé par le quotidien allemand Der Tagesspiegel, Thomas Ulbrich a donné de nouveaux détails quant à l’arrivée de cette nouvelle voiture électrique. S’il songe à la construction de plusieurs gigafactories, Volkswagen utilisera dans un premier temps des cellules sourcées à l’externe. Celles-ci seront fournies par les sociétés asiatiques LG Chem et Samsung a confirmé le responsable électromobilité de la marque. En revanche, la fabrication du moteur sera conservée en interne avec un assemblage prévu à l’usine de Cassel, en Allemagne.

De 50 à 80 kWh

Confirmant à nouveau une offre reposant sur différents packs batteries, Thomas Ulbrich a indiqué qu’un pack de 50 kWh constituerait l’offre “de base” de la nouvelle I.D. Sur le plus haut de gamme, des packs de l’ordre de 80 kWh sont attendus.

Ainsi, le client disposera d’une autonomie de 330 à plus de 550 kilomètres selon la nouvelle méthode de mesure WLTP” a t-il annoncé.

Appelée à remplacer l’actuelle Volkswagen e-Golf, la compacte I.D – qui pourrait s’appeler Néo – sera assemblée à Zwickau. Sa mise en production est prévue pour novembre 2019.

Volkswagen I.D : de 330 à 550 km d’autonomie en cycle WLTP
3.7 (73.33%) 21 votes