Superéthanol

Le budget carburant de votre véhicule essence a explosé ? Il y a une solution facile pour le faire fondre : convertir votre véhicule à l’E85. Pour cela, il faut faire installer un kit “Flexfuel”. Quelles sont les règles ? Combien ça coûte ? Automobile Propre vous dit tout sur la conversion à l’E85 !

À quoi sert un boîtier de conversion au superéthanol E85 ?

La raison d’être d’un boîtier flexfuel est de permettre de conserver le bon rendement du moteur grâce à un mélange air-carburant adapté. Ainsi, un bloc essence est conçu pour fonctionner avec un produit dans une proportion d’1 gramme de SP95 + 14,7 g d’air. Avec du superéthanol, l’apport d’air doit redescendre à 9 g.

Peut-on rouler à l’E85 sans boîtier ?

Internet offre une tribune à nombre d’automobilistes qui ont décidé de franchir ainsi le pas de la conversion à l’E85. Le plus souvent, ce sont des utilisateurs de véhicules déjà fortement kilométrés et âgés, avec lesquels il est question de rouler à l’économie, tout en réduisant les fumées, polluants et odeurs à l’échappement.

Nombre d’entre eux témoignent rouler au bioéthanol e85 sans boîtier depuis plusieurs années, et sans gros problèmes particuliers. Ils ont commencé par un mélange à 10% d’E85 avec du SP95, puis 20%, 50%… et jusqu’à 100% pour certains. Des proportions révisables selon la saison.

Sans boîtier, l’E85 brûlera plus vite. D’où une surconsommation par rapport à l’essence des stations service plus importante encore, une puissance diminuée et un échauffement anormal de la culasse qui peut se traduire par une déformation des soupapes, une destruction des bougies… En outre, si le véhicule est équipé d’un catalyseur, celui-ci pourrait être endommagé.

Dans nombre de cas, quelques actions sur les moteurs essences seraient tout de même à effectuer : gicleurs de carburateur plus gros, réglage de l’avance à l’allumage, changements de joints et durits de carburation (à vérifier sur les modèles d’avant 2000), etc. Sur des voitures plus récentes, le calculateur d’origine devrait toutefois permettre de rouler avec un mélange contenant du SP95 et 30 à 60% d’E85. À noter qu’un modèle se détache du lot pour sa gestion du moteur capable de prendre en charge progressivement le superéthanol : la Toyota Prius.

À lire aussi Peut-on rouler à l’E85 sans boîtier ?

Quels véhicules peuvent être convertis à l’E85 ?

Pour être éligible en France à la pose d’un kit flex fuel homologué, par un professionnel agréé par le fabricant, le véhicule doit :

  • Appartenir à la catégorie des voitures particulières ou des camionnettes au sens de l’article R.311-1 du code de la route,
  • Être immatriculé en France dans une série définitive,
  • Utiliser l’essence (avec compatibilité exigée au SP95-E10) comme source d’énergie exclusivement ou dans une motorisation hybride ou à bicarburation,
  • Être classé au minimum en catégorie Euro 3.

Depuis avril 2021, il n’y a plus de limitation en puissance fiscale et les modèles dotés d’un filtre à particules ne sont pas exclus pour la conversion au superéthanol E85.

En clair, peuvent être convertis tous les modèles essence mis en service depuis 2001 ! Plusieurs fabricants ont déjà reçu une homologation en France, cela couvre l’ensemble des attentes (injection directe ou indirecte, jusqu’à 15 CV et plus).

Après la pose du kit, le certificat d’immatriculation du véhicule doit être modifié pour intégrer la double carburation. Ainsi, le champ P.3 passe de « ES » à « FE ». L’administration a de même prévu la conversion à l’E85 des véhicules hybrides simples (EH devient FH) et rechargeables (EE/FL), à bicarburation essence/GNV (EN/FN) ainsi qu’essence/GPL (EG/FG).

Qui peut faire l’installation du kit E85 ?

Le boîtier pour la conversion au superéthanol E85 doit être monté par un installateur habilité, et le kit doit avoir été homologué. Le site de la filière bioéthanol propose une liste des boîtiers homologués avec la liste des installateurs agréés.

La garantie est-elle toujours valable lors d’une installation d’un boîtier flexfuel ?

Selon l’arrêté du 30 novembre 2017, modifié en 2021, qui fixe les règles liées à la conversion E85 : “le fabricant garantit la préservation de l’intégrité des moteurs, réservoirs, circuits d’alimentation, des systèmes de post-traitements des émissions de polluants et de toute pièce susceptible d’être en contact avec du carburant E85, du véhicule sur lequel est installé un dispositif de conversion qu’il commercialise”. Il doit assumer la responsabilité d’une détérioration éventuelle des éléments “susceptibles d’être en contact avec, ou dégradée par du carburant E85, due à l’installation de ce dispositif”.

Attention toutefois, des fournisseurs de boîtiers flexfuel peuvent limiter leur garantie dans le temps et le kilométrage.

Pour le reste des éléments non touchés par l’E85, la garantie du constructeur continue de s’appliquer dans les délais fixés.

Combien coûte un kit flexfuel pour convertir son véhicule à l’E85 ?

La bonne fourchette de prix à prévoir pour l’installation d’un kit flexfuel est de 700 à 1.500 € tout compris. Le prix dépend du fabricant, mais aussi du type de boîtier à monter, différent selon le type d’injection (directe ou indirecte) et la norme Euro (3-4, 5-6) en particulier.

La conversion a l’E85 est-elle rentable ?

Gros atout de l’E85 : le prix à la pompe. En avril 2023, il était à 1,10 € le litre. S’il a augmenté, il reste bien en dessous du sans-plomb 95 E10, qui était à 1,90 € le litre (moyenne nationale). Attention toutefois, l’E85 entraîne une surconsommation d’environ 20 à 25 %.

Un véhicule essence qui consommerait 6 litres aux 100 km coûterait ainsi en carburant 1.368 € pour 12.000 km. Avec de l’E85, en prenant en compte la surconsommation, ce serait 990 €, soit un écart de 378 €. Plus on roule, plus le boitier est amorti ! Celui-ci peut être remboursé en un à deux ans.

Y a-t-il des aides pour la conversion à l’E85 ?

L’État n’accorde pas d’aide particulière pour l’installation d’un boîtier de conversion à l’E85. Il y a en revanche des aides au niveau régional ou plus local.

Voici les principales aides qui sont en vigueur en ce moment :

Région Ile-de-France

Depuis le 1er juillet 2022, la région Ile-de-France accorde une aide de 500 €, une aide forfaitaire accordée à ceux qui ont un véhicule jusqu’à 10 CV.

Région Hauts-de-France

Lancée dès 2019, l’aide est toujours valable. Le montant du coup de pouce est fixé à 40 % du coût de la conversion du véhicule limité à un plafond de 400 €. L’aide est accordée aux propriétaires (particuliers) d’un véhicule d’une puissance fiscale inférieure ou égale à 10 chevaux fiscaux de plus de 2 ans et de moins de 18 ans. Il faut avoir un revenu fiscal de référence inférieur ou égal à 28 200 euros dans le cas d’une personne seule et 42 250 euros dans le cas d’une personne vivant en couple.

Il y a de plus des aides départementales, qui s’ajoutent à cette aide régionale. Dans la Somme, c’est 20% du coût de conversion du véhicule, dans la limite d’un plafond de 150 € TTC. Dans l’Aisne, c’est 40 % limité à un plafond de 400 €.

Région Sud-Paca

Bonne nouvelle : l’aide a été doublée en 2022, passant de 250 à 500 € (dans la limite de 50 % du coût d’installation). Il faut bien sûr être domicilié dans la région. Pour les personnes physiques, l’aide sera accordée pour un seul véhicule par personne, celle-ci devant être propriétaire du véhicule. Pour les personnes morales, l’aide sera accordée pour la conversion de 10 véhicules.

La métropole de Nice propose une aide de 300 € (plafond de 50 % du coût du kit) pour les particuliers (revenu annuel du foyer fiscal doit être inférieur ou égal à 60 000 €).

Département de Seine-Maritime

Le Département de Seine-Maritime a mis en place le dispositif « Mon Kit Bioéthanol 76 ». Il s’agit d’une aide de 250 €, accordée sous condition de ressources.

Des aides accordées par les villes pour la conversion à l’E85

Certaines villes offrent un coup de pouce. Exemple à la Tour-du-Pin (38), avec une aide jusqu’à 500 €, selon 3 formules exprimées en pourcentage : 50% (revenus annuels nets imposables inférieurs à 30.000 €), 40% (revenus compris entre 30.000 et 50.000 €), 30% (revenus supérieurs à 50.000 €).

La Communauté de Communes “Coeur de Lozère” accorde une aide à hauteur de 50 % du coût TTC et plafonnée à 400 €, versée sous forme de chèque “Cad’O Coeur”.

A Libourne (33), il y a une aide de 200 à 400 € selon les revenus.

Avant de faire la conversion au superéthanol E85, renseignez-vous donc sur les aides qui peuvent exister au niveau de votre région, votre département, votre ville !

Une page du site dédiée à la filière biocarburant rassemble les aides en vigueur.

À lire aussi E85 : Tout savoir sur le superéthanol, ses avantages et inconvénients