Version européenne de la Renault City K-ZE, la petite citadine électrique Dacia s’affichera en prototype lors de l’évènement suisse, avant le lancement en 2021 à un prix attendu sous les 15.000 euros bonus inclus.

Alors que Renault remet une couche dans son offensive électrique au Salon de Genève 2020, Dacia y dévoilera son premier modèle du genre. Confirmé il y a quelques jour, il sera précisément exposé en show-car, version très proche de la série attendue l’an prochain.

Moins de 15.000 € ?

Question prix, la marque donne un premier indice. Elle promet que ce modèle sera « la citadine 100% électrique la plus accessible du marché ». L’actuelle électrique la moins chère est la Skoda Citigo e iV, débutant à 21.200 euros hors bonus. Sachant que la Renault Twingo Z.E. débarquera courant 2020 autour de 25.000 €, Dacia pourrait donc la placer facilement sous les 20.000 euros. Avec le bonus de 6.000 euros en France, la Dacia électrique serait ainsi sous les 15.000 euros. Et on ne parle pas de la prime à la conversion possible et autres aides locales, baissant potentiellement le tarif sous 10.000 €.

Concernant les caractéristiques, il est encore trop tôt. Ce que l’on sait, c’est que Renault reprendra l’architecture de la City K-ZE, modèle électrique dérivé de la Kwid et dédié à la Chine. Sur place, il dispose d’un moteur de 45 chevaux (33 kW), trop peu puissant pour notre marché. Par contre, la petite batterie de 26,8 kWh pourrait être conservée. Elle permet 271 km d’autonomie sur cycle NEDC, donc au moins 200 km WLTP, suffisant pour ce véhicule très urbain.



Ce show-car Dacia électrique sera présenté au Salon de Genève le 3 mars, puis exposé du 5 au 15 mars. Non loin, le stand Renault proposera la Twingo Z.E., un concept électrique inédit et la Mégane hybride rechargeable en avant-première.

Renault City K-ZE

La Renault City K-ZE, voiture électrique vendue en Chine