Xpeng P7

Essayer Xpeng P7 ?

Configurez votre véhicule Xpeng P7 ou demandez un essai gratuitement.

Xpeng a vu ses ventes décoller depuis le lancement de la berline P7. Sa production vient de passer le seuil symbolique de 100 000 unités.

Après avoir entamé sa production en 2018 avec le SUV compact G3, Xpeng a réellement rencontré le succès avec la berline P7. Arrivée sur le marché à l’été 2020, elle a permis à la marque de devenir la première start-up automobile chinoise en 2021. Devant Nio, avec près de 100 000 unités livrées. Comme quoi le SUV ne fait pas tout.

Avec 60 569 unités livrées en 2021, La Xpeng P7 s’est classée 47ᵉ meilleure vente de berline, toutes énergies confondues, en Chine. Elle arrive 9ᵉ sur le segment des berlines électriques et 3ᵉ sur celui des berlines électriques de segment supérieur. Derrière les BYD Han et Aion S.

À lire aussi Xpeng P5 : la rivale de la Tesla Model 3 débarque en Europe

Cette semaine est un peu particulière pour la Xpeng P7, puisque le 100 000ᵉ exemplaire vient de sortir des chaînes d’assemblage. Vingt-trois mois après son lancement. La BYD Han avait atteint ce niveau en seulement douze mois. Malgré tout, la P7 est la troisième meilleure vente de l’histoire pour une berline chinoise dans ce segment. Toujours derrière les BYD Han et Aion S… Preuve que le passage à l’électrique permet aux marques chinoises d’atteindre une meilleure reconnaissance sur leur marché national.

La P7 n’est donc pas tout à fait la première toutes catégories confondues, mais les annonces de ce genre sont toutes en nuances. Xpeng peut ainsi s’enorgueillir d’être la première start-up à passer ce cap des 100 000 exemplaires avec un modèle électrique. Le terme de start-up exclut BYD et Aion (groupe GAC). Quant à la précision de la motorisation électrique, elle met de côté le LI One de Leading Ideal. Doté d’un prolongateur d’autonomie, ce SUV a déjà atteint le cap des 100 000 unités plus rapidement encore.