Wuling Hongguang Mini EV GameBoy

Wuling Hongguang Mini EV - GameBoy Edition

Essayer Wuling vise 1 million de voitures électriques low cost en 2023 ?

Configurez votre véhicule Wuling vise 1 million de voitures électriques low cost en 2023 ou demandez un essai gratuitement.

Avec sa petite citadine Hongguang Mini EV, Wuling a conquis le marché chinois de la voiture électrique à très bas prix. Mais la marque chinoise ne compte pas s’arrêter là. Ses ventes d’électriques devraient plus que doubler d’ici à 2023. Surtout, ses modèles devraient partir à la conquête d’autres marchés.

426 484 ! C’est le nombre de Wuling Hongguang Mini EV qui ont été vendues en Chine l’année dernière. Ce qui en fait une des voitures électriques les plus vendues au monde avec la Tesla Model 3, dans deux segments bien différents. La taille n’est pas la différence majeure entre les deux vedettes du marché de l’électrique. C’est le prix qui fait la vraie spécificité de la Wuling.

La marque est en effet depuis de longues années le grand spécialiste chinois des voitures à très bas prix. Son monospace Hongguang a ainsi été longtemps la voiture la plus vendue en Chine avec des tarifs autour de 7 000 €. Un avantage que le constructeur compte visiblement mettre à profit pour s’étendre.

Le million, le million ! Et l’international

Après avoir frôlé les 500 000 unités en 2021, la marque met donc le cap sur le million d’unités écoulées pour 2023. Cela se fera en Chine, mais aussi avec l’expansion de ses ventes à l’international. C’est l’Asie du Sud-Est (ASEAN) qui est surtout dans la ligne de mire, puisque la marque connaît déjà un joli succès avec ses SUV et monospaces en Indonésie. Les différents pays de cette union économique ont tous dans leurs plans une électrification de leur marché et de leur industrie.

L’Europe viendra sans doute par la suite, mais certainement pas avant 2024 ou 2025. Le constructeur n’évoque pas pour l’heure la version lettonne de la Hongguang Mini EV, la Freze Nikrob.

Notons que ces ambitions concernent principalement la marque Wuling. Mais la marque sœur Baojun contribuera aussi à gonfler les volumes avec des modèles rebadgés pour l’export. Les deux marques sont détenues par la coentreprise SAIC-GM-Wuling, et leurs ventes sont consolidées dans celles de General Motors.

À lire aussi Dongfeng Fengguang Mini EV : la nouvelle microcitadine électrique chinoise