Sous le nom de code BV1, General Motors développerait une fourgonnette rapporte Reuters. Fabriquée aux États-Unis, celle-ci pourrait bousculer le marché façon Model 3.

Avec deux berlines et deux SUVs, Tesla remporte un certain succès, mais avec une gamme incomplète. Toutefois, un pick-up Cybertruck est en chemin, tout comme le camion « Semi » et une nouvelle sportive Roadster. Mais il manque un élément essentiel, un utilitaire.

GM bientôt meneur sur l’électrique ?

C’est sur ce créneau que General Motors veut s’engouffrer pour couper l’herbe sous le pied à l’entreprise d’Elon Musk. Sous le nom de code BV1, le groupe américain développerait un modèle inédit selon Reuters. Il serait basé sur la plateforme commune au futur pickup GMC Hummer et autres grands SUV. Côté technologie, la future batterie « Ultium » devrait permettre une grande autonomie. Enfin, il viendrait remplacer le très vieux Express (photo), dont la carrière a débuté en 1996.

L’agence rapporte les propos d’un directeur d’UPS, Scott Philippi, qui considère que ce modèle aura un impact similaire à « la Model 3 sur le marché particuliers ». GM prévoit une production rapide. Prévue pour fin 2021, celle-ci aura probablement lieu à Detroit (Michigan). Le constructeur viserait en priorité les États-Unis. Pour rappel, il n’est pas présent en Europe. Dommage car un nouveau rival aux véhicules PSA et Renault pimenterait le segment.

Publicité


En revanche, la concurrence sera dure outre-Atlantique. Exemple : les duos Rivian-Amazon et Arrival-UPS (plus Hyundai) ont investi énormément sur le segment de l’utilitaire électrique. Ford et Volkswagen ont aussi communiqué sur deux véhicules en commun, avec sans doute des versions électriques. Ford lancera en plus un Transit électrique, Volkswagen prévoyant un ID.Buzz de série.

Publicité