Mark Reuss, le président de General Motors à l'annonce de l'investissement.

Certainement inspiré par le succès de Tesla, General Motors annonce l'aménagement d'une usine entièrement dédiée aux voitures électriques. Un investissement colossal de trois milliards de dollars au total.

L’usine de Detroit-Hamtramack aux États-Unis sera la première « gigafactory » de General Motors. Le groupe américain va transformer le site actuel en pôle exclusivement réservé à l’assemblage de véhicules électriques. Pour cela, il annonce engager 2,2 milliards de dollars, complétés par 800 millions de dollars destinés à aider les sous-traitement dans la transition. L’investissement magistral s’élève au total à 3 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros) et devrait permettre à GM de rattraper son retard en matière d’électrification.

Aujourd’hui exploitée pour l’assemblage des Cadillac CT6 et Chevrolet Impala, l’usine produira fin 2021 son premier véhicule zéro émission : un pick-up. Il sera suivi de modèles SUV et du minibus autonome Cruise Origin dévoilé il y a quelques jours. Le groupe prévoit de sortir 20 voitures électriques d’ici 2023. L’activité devrait générer 2200 emplois qualifiés et davantage via son partenaire LG Chem. GM s’est associé au géant coréen de la batterie pour aménager une usine à Lordstown dans l’Ohio pour 2,3 milliards de dollars.

Publicité


Publicité