Associé au groupe coréen LG Chem dans une nouvelle technologie baptisée Ultium, le groupe automobile américain General Motors aurait quasiment terminé le développement d’une nouvelle génération de batterie à la durée de vie quasi illimitée.

Lors d’une conférence organisé avec les investisseurs du groupe, le vice-président de GM, Doug Parks, a assuré qu’une nouvelle cellule capable de durer jusqu’à un million de miles (1.6 million de kilomètres) serait bientôt là. Le responsable de GM n’a pas donné de détails sur cette nouvelle batterie mais a indiqué que plusieurs équipes travaillaient sur le sujet ainsi sur des fonctionnalités annexes telles que la charge ultra-rapide, les électrodes sans cobalt et les électrolytes à état solide.

General Motors n’est pas le seul à s’intéresser à ces nouvelles batteries à la durée de vie étendue. Tesla affiche des objectifs similaires et devrait annoncer de grosses innovations lors d’une journée dédiée aux batteries. Initialement prévue en mai, celle-ci a été repoussée au mois de juin.

Une usine dans l’Ohio

Au-delà de ses travaux de R&D, General Motors continue d’avancer sur sa nouvelle génération de cellules. Baptisée Ultium et développée en partenariat avec LG Chem, celle-ci affichera une faible teneur en Cobalt grâce à une nouvelle chimie. Appelée à succéder à l’actuelle NCM (Nickel-Cobalt-Manganèse), la NCMA permet de remplacer le cobalt par de l’aluminium.



Cette nouvelle cellule sera produite dans une usine opérée par Ultium Cells, une joint-venture entre General Motors et LG Chem. Installée à Lordstown, dans l’état américain de l’Ohio, celle-ci vient à peine d’entamer sa construction.