Dans le cadre de ce nouveau partenariat, Volkswagen prêtera la plateforme de l’ID.3 pour le futur véhicule électrique Ford européen. Deux utilitaires dotés de versions électrifiées sont également en projet.

Le regroupement des constructeurs automobiles se confirme en 2020. PSA et FCA vont se marier, l’Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi se consolide et réfléchit à renforcer le partenariat avec Daimler. Plus surprenante, l’union entre Ford et Volkswagen amorcée en 2018 se concrétise même en temps de crise du Covid-19.

Un SUV Ford électrique face à l’e-2008 ?

Ce partenariat avancé entre les deux groupes visait notamment les voitures électriques. Malgré le réussi Mustang Mach-E, Ford possède un retard conséquent, et basera ses prochains véhicules sur la base MEB du groupe Volkswagen.

Le nouveau communiqué précise qu’un « véhicule électrique en Europe » utilisera bien la plateforme allemande. Il s’agirait d’un SUV compact (non confirmé), cousin technique donc de la Volkswagen ID.3. Il rivaliserait ainsi avec le Peugeot e-2008, le Kia e-Niro et le prochain SUV électrique Renault. Cependant, il ne devrait pas arriver avant 2022.

Publicité


Aussi des utilitaires

Autre pan du partenariat, Ford devait en profiter pour développer des utilitaires sur base Volkswagen. Finalement, ce sera moitié-moitié. Volkswagen se concentrera ainsi sur « un fourgon de livraison urbaine » et Ford sur « un fourgon d’une tonne de charge utile ». Ces utilitaires seront très probablement disponibles en version électrifiée, hybride rechargeable et/ou électrique.

Le premier pourrait supplanter le petit Ford Transit/Tourneo Courrier, et se situer sous le Volkswagen Caddy. Le second est le plus étonnant. Il se situerait légèrement au-dessus de l’actuel Transit Connect (730 kg) et sous le Transit Custom (3 tonnes).

Ford Transit Custom hybride rechargeable essai 2019

Un petit frère pour le Ford Transit Custom hybride rechargeable ?

Publicité