Longtemps absent de la scène des voitures électriques, BMW va rapidement rattraper son retard en proposant pas moins de huit nouveautés d’ici 2025.

Comptant parmi les premiers constructeurs à s’être intéressé à la mobilité électrique avec la BMW i3, la firme de Munich a longtemps fait le choix des motorisations hybrides rechargeables. Mais BMW semble revenir sur son chemin initial pour suivre un plan produit copieux pour les cinq prochaines années.

Alors que le tout récent BMW iX3 a marqué le coup d’envoi de cette offensive électrique, la marque lancera prochainement les versions définitives des BMW i4 et du iNext, un gros SUV qui adoptera le badge iX. Au rayon SUV, BMW devrait aussi proposer une déclinaison totalement électrifiée du BMW X7. En revanche, aucun discours officiel ne s’est fait entendre à son sujet, a contraire BMW iX1 déjà confirmé, qui remplacera l’actuelle BMW i3.



Un objectif de 460.000 voitures électriques par an

La BMW i3 que nous connaissons disparaîtra donc, pour laisser sa place à la version électrifiée de la BMW Série 3, une berline familiale d’une taille similaire à la BMW série 3 et visant la Tesla Model 3 dans son segment. Elle s’accompagnera dans la gamme de la BMW i5 et de la limousine i7, attendue en 2022 et qui devra porter tout le savoir-faire de la marque en matière de voitures électriques. A l’opposé, la BMW i1 profitera de la plateforme FAAR du iX1 pour voir le jour et s’installer en face de la Volkswagen ID.3.

Le programme s’annonce soutenu pour BMW qui devrait compléter sa gamme électrique en 2025. Celle-ci permettrait à BMW d’atteindre son objectif de 4,6 millions de voitures entièrement électriques vendues dans les dix prochaines années, soit un volume moyen de 460.000 unités par an. Rappelons que la marque a enregistré l’an dernier un volume de 42.249 exemplaires de son unique électrique, la BMW i3.