Il s'endort grâce à l'Autopilot Tesla Model 3

Un Américain a profité de l’Autopilot de sa Tesla Model 3 pour faire semblant de dormir et faire le buzz. Installé au volant avec une couverture, il a ainsi lâché le volant pour montrer que le système autonome était efficace.

Alors que Tesla a révisé totalement l’intérieur de la nouvelle Tesla Model S pour ses 8 ans et que la marque a de nouveau surpris la semaine dernière avec la baisse du prix de la Tesla Model 3, certains usagers préfèrent innover à leur manière en tentant des péripéties avec le système de pilotage automatique.

Tesla préconise pourtant de garder les mains sur le volant en toutes circonstances dans ses voitures. En effet, l’Autopilot est une aide à la conduite, mais pas du tout un système autonome à 100 %. La firme d’Elon Musk y travaille, mais il s’agit du Full Self Driving, encore en version bêta. Ce n’est que lorsqu’il sera abouti que les Tesla pourront naviguer de manière entièrement autonome.

Le Tesla Autopilot n’est pas un système autonome

Ce n’est pas la première fois que les avancées technologiques de Tesla sont surestimées. Elon Musk avait d’ailleurs déclaré que l’Autopilot pouvait « quasiment tout faire », entraînant cette confusion. Et il semble que les mises en garde du constructeur ne suffisent pas à décourager les plus téméraires.



Diffusée il y a quelques semaines, la vidéo totalise 285 000 vues sur YouTube et a également été très populaire sur TikTok. Dans celle-ci, celui qui s’improvise influenceur installe d’abord un oreiller et un plaid devant le volant. Par la suite, on le voit carrément quitter son poste de conduite et passer à l’arrière. On découvre la banquette arrière repliée et dans le coffre, l’installation d’un lit de fortune.

La vidéo montre donc la Tesla Model 3 filant à un peu plus de 100 km/h, sans conducteur à bord. La séquence est coupée dans sa longueur, mais on peut imaginer qu’elle a parcouru plusieurs kilomètres dans cette situation.

Un nouveau bad buzz pour l’Autopilot Tesla Model 3

Dans la description de sa vidéo sur YouTube, le vidéaste explique qu’elle a été tournée « par des professionnels sur un circuit fermé ». Tout est évidemment faux, puisqu’il ne s’agit pas d’un pilote, et que la route est ouverte. C’est très facilement vérifiable à la vue des voitures que la Tesla Model 3 double sur les autres voies.

Comme la nouvelle Tesla Model S et le nouveau Tesla Model X, la Model 3 dispose en option du Full Self Driving. Mais l’Autopilot est suffisant pour faire ce qu’il réalise dans cette vidéo. Et dans tous les cas, un tel comportement est totalement déconseillé. TikTok a même noté sa vidéo comme pouvant « entraîner des blessures graves ».

Ce n’est pas la première fois qu’un bad buzz fait surface sur les réseaux sociaux autour de l’Autopilot. Un Canadien avait été repéré en train de dormir au volant à 140 km/h l’année dernière. Il y a trois ans, c’est un autre automobiliste, londonien cette fois, qui conduisait sa voiture depuis le siège passager.