Le félin n’a pas attendu le salon de Genève pour lever le voile sur son premier véhicule électrique. Après l’avoir présenté en avant-première la semaine dernière, Jaguar exhibe sur son stand un SUV de luxe massif et puissant à un tarif qui risque de faire de l’ombre à Tesla.

Le cahier des charges de la Jaguar I-Pace devait être exigeant. Avec ses 400 chevaux répartis sur deux moteurs électriques, un couple de 696 Nm et un 0 à 100 km/h franchi en 4,8 secondes, le tout premier véhicule zéro émission du félin s’érige comme un véritable concurrent de Tesla et de son Model X.

Équipé d’une batterie de 90 kWh, le SUV doit pouvoir franchir 480 kilomètres en une charge selon le cycle WLTP. Il bénéficie de la charge rapide DC en 100 kW, idéal pour les longs trajets puisque la batterie peut être remplie à 80% en environ 45 minutes. À domicile ou sur bornes publiques, l’I-Pace doit compter sur son chargeur embarqué en 7kW AC pour un plein complet en 13 heures. Sa consommation moyenne est annoncée à 21,2 kWh/100 km sur cycle WLTP.

Un système inédit de régulation de la batterie par temps glacial

Caractéristique inédite dans le petit univers du véhicule électrique : l’I-Pace est équipée d’un système de gestion thermique de la batterie lui permettant de garder « toutes ses capacités » à des températures polaires jusqu’à -40 degrés selon Jaguar. Climatisé en été, réchauffé via la pompe à chaleur qui récupère les calories de l’électronique de puissance en hiver, le pack garde une température relativement stable pour assurer son efficacité.

Un SUV massif de 2,2 tonnes

D’un gabarit massif, l’I-Pace pèse 2,2 tonnes pour 4,6 mètres de long et un empattement de 3 mètres. Son habitacle est spacieux, équipé en option d’un toit panoramique athermique et d’un revêtement Kvadrat en alternative au cuir. Le coffre arrière propose un volume de 656 litres, complété par un « frunk », une petite malle à l’avant d’une capacité de 27 litres, plutôt décevante puisque son agencement ne permet même pas d’y ranger un sac à dos.

L’expertise Jaguar et des prix bas, un danger pour Tesla

Si l’I-Pace peut faire mal à Tesla en jouissant des 80 années d’expertise de Jaguar et de ses belles performances, elle est aussi offensive sur son prix. Déjà disponible à la commande, le SUV démarre à 78 380 euros. Il est décliné en quatre finitions, dont la plus élevée, la « First Edition » est offerte à 102 570 euros. L’I-Pace pourrait même concurrencer son équivalent thermique, le F-Pace, dont le modèle aux performances équivalentes (essence V6 380 chevaux finition S) commence à 83 524 euros.

Jaguar offre également une garantie de 8 ans ou 160 000 kilomètres sur la batterie et 70% de limite de capacité, en plus de la garantie 3 ans ou 100 000 kilomètres sur le véhicule.

En savoir plus : la fiche technique de la Jaguar I-Pace

Salon de Genève : le Jaguar I-Pace vient se frotter à Tesla
4.8 (96.67%) 6 votes