Pour rappel, une Tesla Model 3 SR+ blanche sans options était encore facturée par Tesla 49 600 euros mi-janvier dernier. Le bonus gouvernemental n’est que de 3 000 euros pour l’achat d’un véhicule électrique entre 45 000 et 60 000 euros. D’où un prix d’achat final de 46 600 euros.

Quelques jours plus tard, la petite berline électrique américaine bénéficiait d’une baisse de tarif, ramenant dorénavant la finition de base sur la Tesla Model 3 à 43 800 euros. Un prix qui permet dès lors de profiter du bonus maximum de 7 000 euros, et d’abaisser le tarif d’entrée à 36 800 euros une fois le bonus déduit.

Entre les 43 800 euros avant déduction du bonus, et le plafond de 45 000 euros pour pouvoir prétendre à l’aide intégrale du gouvernement à 7 000 euros, il y a une différence de 1 200 euros. Une somme alors suffisante pour ajouter l’option attelage proposée à 1 050 euros par Tesla.



Le problème, aujourd’hui, c’est que cet équipement est maintenant facturé 1 350 euros. Et là, ça ne passe plus. La Model 3 SR+ de base, avec cet accessoire, grimpe à 45 150 euros. Ce qui lui fait perdre 4 000 euros de bonus.

Avis de l'auteur

Pourquoi Tesla n’a-t-il pas fait en sorte de procéder à une augmentation modérée du prix de l’attelage, permettant de bénéficier tout de même du bonus maximal ? Moins de 1 200 euros, ça passait.

Pour rappel, nombre d’acquéreurs de la Model 3 ont choisi ce modèle pour sa capacité à tracter une remorque ou une petite caravane. Et ce, en profitant de l’absence de la concurrence à ce niveau.

En abusant un peu, on pourrait presque dire que le prix de l’attelage vient de s’envoler de 1 050 à 5 350 euros. Ce qui fait réfléchir ainsi quelques personnes : « Et si c’était volontaire, pour dissuader de prendre l’option attelage ? »