La start-up Lucid Motors détaille sa première voiture électrique, la berline Air, annonçant un tarif de base inférieur à 80.000 dollars. 

Pendant que Faraday Future continue de flirter avec les ténèbres, Lucid Motors devient une bête montante de l’automobile électrique américaine. Après 5 ans de développement, la première voiture est l’Air, une berline luxueuse hautes performances. Ses caractéristiques se sont étalées ces dernières semaines, mais elle signe ce 9 septembre son lancement officiel, jour mondial de la voiture électrique.



653 à 832 km d’autonomie

Nous ne nous étendrons pas sur le style, connu de longue date et n’ayant pas évolué depuis le premier prototype. Il garde sa fluidité remarquable dans une longueur de 4,97 mètres, son faciès simpliste et une absence de pli de caisse. L’intérieur sera très luxueux, alliant bois, métal et présentation soignée. L’habitabilité est étrange, sans hayon arrière mais une malle de 420 litres, auxquels s’ajoute un coffre avant de 200 litres, le plus grand du genre.

Intégrées sous le plancher, les batteries seront de différentes tailles. Dans sa configuration la plus généreuse, la berline de Lucid pourra accueillir 113 kWh avec une autonomie record 832 kilomètres avec une charge ! Cela correspondrait selon Lucid à 732 km à une vitesse sur autoroute américaine, soit environ 110 km/h. Cette autonomie n’est valable que pour le modèle Grand Touring. Les versions Dream Edition et Touring annoncent respectivement 809 et 653 km.

Le voltage de 900 V alloue des recharges tout aussi surprenantes, jusqu’à 300 kW de puissance, et même une fonction V2G. De quoi récupérer 482 km en 20 minutes.

670 à 1.080 chevaux

Une telle batterie accompagne une puissance démentielle. Elle passe par deux moteurs de 670 chevaux, pesant 74 kg chacun (vs 170 pour une Porsche Taycan ou 134 kg chez Tesla). La puissance maximale cumulée est de 1.080 chevaux, bien au-delà des plus puissantes berlines électriques du marché. Le 0-100 km/h y serait plié en 2,5 secondes, le 400 mètres en moins de 10 secondes, et la vitesse maximale à 270 km/h. Ceci est valable pour la plus puissante version Dream Edition.

Comme chez Tesla, on clame la possibilité d’une conduite autonome de niveau 3, mais dans le futur. Le matériel est là – pour les deux plus hautes finitions – mais la partie logicielle demandera des mises à jour pour y arriver.

Une version de base à moins de 80.000 dollars

Il est possible de réserver cette Lucid Air avec un acompte de 900 € pour la France. La marque prévoit de livrer sa berline électrique à partir du printemps 2021. Trois finitions sont disponibles :

  • Touring 620 ch/653 km à 95.000 $ (80.500 €) ;
  • Grand Touring 800 ch/832 km à 139.000 $ (117.700 €) ;
  • Dream Edition 1.080 ch/809 km à 169.000 $ (143.150 €)

Avec de tels tarifs, Lucid se place face à la Tesla Model S Performance à 83.990 €. Mauvaise nouvelle, la Lucid Air Dream Edition ne sera pas proposée en Europe. Toutefois, la bonne est qu’une version de base arrivera en 2022, sûrement moins puissante et à autonomie réduite. Elle sera commercialisée à un tarif inférieur à 80.000 $, soit 67.760 € au taux de change actuel.

 



Un SUV pour 2022 ?

La berline n’est pas encore lancée qu’un second modèle est déjà sur les rails : un SUV. Il se nomme Project Gravity, un concept-car reprenant le style de l’Air. Pour le moment, Lucid ne donne ni chiffres, ni de date de lancement.

On peut sans peine imaginer les mêmes configurations moteur/batterie, pourquoi pas plus modestes pour attirer une clientèle plus familiale, et une commercialisation au mieux en 2022. Par contre, il trouvera sur son chemin des rivaux type Rivian R1S ou GMC Hummer.