Alors que l’offre de voitures électriques se développe de façon exponentielle, nous vous proposons un tour d’horizon des nouveautés les plus attendues en 2021. 

Audi e-tron GT

Après le SUV électrique e-tron et sa déclinaison Fastback, Audi revient avec une berline électrique e-tron GT qui fait figure d’originalité dans cette liste de par son segment. La cousine de la Porsche Taycan propose jusqu’à 488 km d’autonomie et deux puissances, avec un mode boost pour chacune des deux. Elle est commercialisée en deux versions, Quattro et RS, dont les tarifs débutent à 101 500 euros.



L’Audi e-tron GT en bref

  • Une batterie de 86 kWh
  • Deux motorisations de 476 ch et 598 ch (530 ch et 646 ch avec le boost)
  • Autonomie de 488 km pour la Quattro et 472 km pour la RS
  • Prix compris entre 101 500 euros et 140 700 euros
  • Lancement au printemps 2021

BMW iX

Dérivé du concept iNext, le BMW iX est un crossover 100% électrique. Il reprendra globalement le design tranchant de son concept, et une mécanique électrique qui marque l’arrivée d’une toute nouvelle plateforme. Affichant une autonomie allant jusqu’à 600 km, l’iX sera produit à partir du deuxième semestre. Les premières livraisons arriveront en fin d’année 2021.

Le BMW iX en bref

  • Une batterie de plus de 100 kWh
  • Un moteur de 370 kW, soit plus de 500 chevaux
  • Une autonomie estimée à 600 m en cycle WLTP
  • Un prix encore inconnu mais estimé vers 70 000 euros
  • La commercialisation débutera certainement en fin d’année

Citroën ë-C4

Pour sa troisième génération de Citroën C4, le constructeur français a fait sa révolution. La compacte devient SUV, et elle s’arme d’une déclinaison ‘zéro émission’ nommée ë-C4. Le petit SUV coupé électrique profite de la plateforme e-CMP de PSA et embarque la génération des Peugeot e-2008 et DS 3 Crossback e-Tense. Avec un prix d’entrée sous les 30 000 euros (bonus inclus), cette ë-C4 devrait trouver son public.

La Citroën ë-C4 en bref

  • Une batterie de 46 kWh similaire au reste des modèles PSA
  • Un moteur de 100 kW soit 136 chevaux
  • Une autonomie de 350 km en cycle WLTP
  • Un prix de base de 35 600 € hors bonus

Dacia Spring

Le Dacia Spring a été présenté en fin d’année dernière et va constituer pour le groupe Renault une offre agressive sur le marché. Le petit crossover électrique doit réussir à conquérir le secteur de l’électrique grâce à un tarif tout bonnement imbattable. Destiné aux flottes automobiles via la marque Mobilize, ce cousin du Renault City K-ZE promet 225 kilomètres d’autonomie, et même 295 km en usage exclusivement urbain.



La Dacia Spring en bref

  • Une batterie lithium-ion de 26,8 kWh
  • Un moteur de 44 chevaux qui développe 125 Nm de couple
  • Une autonomie de 225 km en cycle WLTP, 295 km en ville
  • Un prix de 16 990 € hors bonus
  • Un début de livraisons en France prévu pour l’automne 2021 pour les particuliers

Ford Mustang Mach-E

Si l’on met de côté la timide tentative du constructeur avec la Focus électrique, Ford signe cette année son entrée sur le marché de la voiture ‘zéro émission’. Le Mustang Mach-E est un SUV électrique avec une autonomie allant jusqu’à 600 km, et dont le prix d’entrée se situe sous les 50 000 euros.

La Ford Mustang Mach-E en bref

  • Deux batteries de 76 kWh et 99 kWh
  • Trois motorisations de 269 ch, 294 ch et 351 ch
  • Une autonomie entre 440 km et 610 km
  • Un prix compris entre 49 990 euros et 65 500 euros hors bonus
  • Livraisons au printemps 2021

Hyundai Ioniq 5

Le Ioniq 5, vendue comme un SUV électrique mais au profil rappelant tout autant une petite berline, porte les ambitions de Hyundai sur le marché ‘zéro émission’, mais aussi sa mue vers une marque portée sur la qualité. Ses deux choix de batterie promettent une autonomie allant jusqu’à 500 km. Le prix du Ioniq 5 n’est pas connu, mais la série spéciale Project 45 débute à 55 900 euros.

La Hyundai Ioniq 5 en bref

  • Deux batteries de 58 kWh et 72,6 kWh
  • Quatre motorisations, deux par batterie, entre 120 et 160 kW
  • Une autonomie allant jusqu’à 500 km
  • Un prix encore iconnu, estimé à partir de 40 000 euros environ
  • Une commercialisation attendue au premier semestre 2021

Skoda Enyaq iV

Le Skoda Enyaq iV marque l’arrivée du constructeur tchèque sur le marché de l’électrique, où il n’avait que sa citadine Citigo e-iV. Le SUV électrique promet une autonomie allant jusqu’à 460 km et cinq motorisations différentes. Les nombreux choix de configurations sont un des points forts du modèle. Mais son offre à moins de 30 000 euros (bonus déduit) pour une autonomie de 360 km est un des plus gros atouts du dernier-né de Skoda.

Le Skoda Enyaq iV en bref

  • Trois batteries entre 52 kWh et 77 kWh
  • Cinq motorisations différentes allant de 109 kW à 225 kW
  • Une autonomie allant jusqu’à 460 km
  • Un prix à partir de 35 300 euros hors bonus
  • Des livraisons prévues à l’été 2021

Tesla Model Y

Comme la Model 3 inscrivait l’arrivée de Tesla dans une gamme plus abordable pour les berlines électriques, le Model Y jouera ce rôle sur le segment des SUV électriques. Basé sur la même plateforme que la Model 3, il sera fabriqué dans la Gigafactory de Berlin pour les exemplaires vendus en Europe. Il jouit d’une autonomie allant de 368 km à 505 km selon les versions, mais d’un prix d’entrée nettement plus élevé que la Model 3, à 63 000 euros.

Le Tesla Model Y en bref

  • Une batterie estimée à 72,5 kWh de capacité utile
  • Une autonomie allant jusqu’à 505 kilomètres
  • Un tarif à partir de 63 000 euros
  • Lancement en Europe au second semestre 2021

Volkswagen ID.4

Après le succès que promet d’être la Volkswagen ID.3, déjà largement au niveau des meilleurs élèves du marché de l’automobile électrique, le SUV électrique ID.4 est promis lui aussi à un bel avenir. Reprenant des traits qui ne sont pas sans rappeler la compacte, le SUV offrira jusqu’à 520 km d’autonomie. Quant au prix, il démarre à 39 370 euros, soit 32 370 euros après déduction du bonus.

La Volkswagen ID.3 en bref

  • Deux batteries de 52 et 77 kWh
  • Trois motorisations de 109kW (148ch), 125 kW (170 ch) ou 150 kW (204 ch)
  • Autonomie allant jusqu’à 520 km
  • Un prix de 39 370 euros hors bonus en entrée de gamme
  • Des livraisons prévues pour le premier semestre 2021