Toyota SUV hybride urbain 2020

La Yaris aura une grande sœur SUV confirme Toyota, qui devrait reprendre sa motorisation hybride essence, et être produite en France à Valenciennes.

Toyota souhaite étoffer encore un peu plus son offre hybride, mais cette fois, il est attendu du coté de l’entrée de gamme. Le constructeur compte en effet utiliser ce type de motorisation sur le terrain des SUV citadins, où il possède un retard.

Une nouvelle électrifiée made in France

Développé sur la même plateforme GA-B que l’on retrouve sur la Yaris, ce SUV urbain sera d’environ 4,15 mètres de long. Ce serait donc 20 cm de moins que son grand frère, le Toyota C-HR Hybride. Si l’on en croit l’esquisse du profil, il sera néanmoins très différent de la citadine, et plutôt proche du RAV4. Côté motorisation, on attend au minimum le bloc hybride essence 114 chevaux de la nouvelle Yaris.

Côté rivales, le petit Japonais se frottera à de nombreuses hybrides. A commencer par le Hyundai Kona, pionnier de sa catégorie, tandis que d’autres préfèrent le rechargeable. Parmi eux, on trouve les futurs Renault Captur E-Tech plug-in, le Jeep Renegade ou encore le Ford Puma.

Ce modèle est d’importance pour la marque, qui s’attend à « environ 30% des ventes en Europe en 2025 » avec la Yaris. Toyota n’a toutefois pas précisé quand ce SUV serait présenté. On peut espérer le voir au prochain Salon de Genève, début mars, pour un lancement en fin d’année 2020 ? Seule certitude, il sera made in France, car fabriqué à Valenciennes, selon La Voix du Nord.