Dans un mail adressé à ses équipes, le patron de la firme californienne indique rencontrer des difficultés sur l'augmentation du rythme de production de son SUV électrique.

A l’arrêt durant de longues semaines en raison de la pandémie de Covid-19, l’usine californienne de Fremont semble à avoir du mal à reprendre son rythme de croisière. Dans un mail interne relayé par Electrek, Elon Musk alerte ses équipes sur les problématiques rencontrées avec le dernier né de sa gamme : le Tesla Model Y.

« Nous nous débrouillons assez bien avec les Model S, X et 3, mais il y a des défis sur les rythmes de production et la chaîne d’approvisionnement avec le Model Y, comme c’est toujours le cas avec les nouveaux produits » explique le dirigeant. « Il est extrêmement important pour nous d’accélérer la production du Model Y et de minimiser les besoins de rectification » a-t-il ajouté. Rencontrés sur la chaîne de montage, ces défauts de production imposent au constructeur de faire des correctifs en bout de ligne. Des opérations à la fois chronophages et compliquées à gérer sur le plan logistique.

Dans son email, Elon Musk définit la chaîne d’assemblage générale comme une « priorité absolue ». Idem pour la GA4 (General Assembly 4). Abritant une quatrième ligne d’assemblage, cette grande tente extérieure avait permis à Tesla d’atteindre ses objectifs avec la Model 3.

Pour l’Europe, le Model Y sera assemblé au sein d’une nouvelle Gigafactory basée dans la banlieue de Berlin. Sa production est attendue à horizon 2022.