C’est à la suite des 2 incendies, respectivement à Shanghai et Hong Kong, que le constructeur américain a décidé d’intervenir sur le logiciel contrôlant la recharge et la température des batteries de ses Model S et Model X.

Le correctif est en cours d’implémentation via télétransmission, de façon préventive, en attendant que les équipes dépêchées sur les 2 sites par Tesla trouvent les causes qui ont provoqué les 2 embrasements. Il aurait également pour effet de prolonger la durée de vie des packs.

L’épisode chinois est survenu le 21 avril dernier, alors qu’une Model S était en stationnement dans un parking couvert. La vidéo de l’événement a fait rapidement le tour du monde.

L’incendie de Hong Kong est plus récent, datant d’il y a 2 jours, mardi 14 mai 2019. A nouveau, une Model S a pris feu en stationnement, alors qu’elle était immobilisée depuis une trentaine de minutes devant un centre commercial.

Dans les 2 cas, Tesla a immédiatement réagi en indiquant prendre ces affaires très au sérieux et ouvrir des enquêtes menant à la résolution du ou des problème(s) et à approcher le risque zéro en matière d’incendie.

L’occasion également pour le constructeur d’affirmer que ses productions n’ont connu à ce jour qu’une quinzaine de faits de ce genre, soit 10 fois moins que les voitures à essence.

Suite à des incendies, Tesla met à jour son soft batteries
4.1 (82.35%) 17 vote[s]