Sujet à controverse, le design du Cybertruck a fait réagir le dirigeant de Nikola Motors qui propose à Tesla de reprendre les plans du modèle que ses équipes ont conçu.

Cible de nombreuses moqueries sur la toile, le Tesla Cybertruck fait même réagir les concurrents de la marque.

« Hey Elon Musk. Nous ne construisons pas de voitures ou de pickups, mais je suis ravi de faire don de ce modèle si votre équipe souhaite atteindre un marché plus vaste. Mon équipe l’a conçu juste au cas où et je suis heureux de vous laisser le construire car nous ne le ferons pas. Faites le moi savoir et nous pouvons en parler » a déclaré Trevor Milton, fondateur et président du constructeur de poids-lourds Nikola Motor, dans un tweet adressé au dirigeant du groupe californien.

Pour l’heure restée sans réponse, la proposition n’a pas manqué de faire réagir les internautes, certains dénonçant le comportement opportuniste du dirigeant de Nikola Motor. « Vous n’aviez pas à faire cela » a réagi l’un d’eux. « J’étais vraiment gentil. J’aurais pu vendre ce design pour une tonne d’argent (…). Je conduis une Model S et ne nourris pas de sentiments négatifs » s’est justifié Nikola Trevor.

Des lignes controversées

Révélé en Californie ce jeudi 21 novembre au soir, le Tesla Cybertruck a immédiatement suscité de nombreuses réactions sur la toile. Non pas pour ses caractéristiques mais pour ses lignes jugées trop anguleuses et son design enfantin.

Côté Automobile-Propre, nous avons lancé hier un premier sondage via notre page Facebook pour récolter vos avis sur le design du pickup électrique californien. Après 750 votes, le « non » l’emporte à 59 % pour le moment.