Grâce à une série d’améliorations techniques, Peugeot est parvenu à optimiser l’autonomie de sa 208 électrique sans toucher à la capacité batterie.

Pour améliorer l’autonomie d’une voiture électrique, il existe deux solutions : augmenter la capacité du pack batteries ou optimiser l’efficience des équipements. C’est cette option qui a été retenue par Peugeot pour améliorer l’autonomie de la e-208 en attendant un restylage et une plus grosse mise à jour prévus en 2023.

Sans toucher aux 46 kWh de capacité utile du pack, le constructeur a réalisé plusieurs améliorations techniques sur sa citadine électrique, notamment au niveau du rapport de démultiplication du réducteur. De nouveaux pneus à faible consommation ont également été ajoutés. Selon nos confrères de l’Argus, le gain d’autonomie se situe entre 15 et 22 km en cycle WLTP, soit 355 à 362 km au total.

Contrairement à une précédente mise à jour qui avait permis d’optimiser les performances en charge rapide, ces évolutions ne se limitent pas au seul logiciel. Ainsi, seuls les modèles nouvellement immatriculés pourront en bénéficier.

Tous les modèles Stellantis concernés

Au sein de la gamme Peugeot, la 208 électrique n’est évidemment pas la seule à profiter de ces optimisations. Basée sur la même plateforme, la Peugeot 2008 électrique affiche un gain de 10 à 25 km avec une charge.

C’est aussi le cas sur les autres marques du groupe Stellantis. Chez Opel, l’autonomie WLTP de la Corsa-e passe à 359 km contre 337 km pour la version précédente. Même chose pour le Mokka électrique dont l’autonomie grimpe de 324 à 338 km.