Pour son futur, Renault regarde dans le rétroviseur : en plus de la R5, la R4 fera son grand retour avec une motorisation électrique.

À l’occasion de son évènement Renaulution, la marque au losange s’est exprimée sur son avenir électrique. Renault a notamment annoncé le retour de la R5, qui prendra la forme d’une citadine électrique fabriquée en France. Mais elle ne sera pas la seule puisque la R4 pourrait renaître de ses cendres.

C’est ce qu’affirment nos confrères britanniques d’Autocar, qui ont croisé les déclarations de Luca di Meo, le patron de la marque, et de Gilles Vidal, le responsable du design Renault. D’après les deux porte-parole, Renault lancera « au moins une autre » voiture qui reprendra un ancien nom. « Certains futurs modèles pourraient aller vers une approche rétrofuturiste », ont-ils ajouté.



Une plateforme CMF-B pour la future Renault 4 électrique

D’après les premières informations, c’est bien la Renault 4 qui ferait son grand retour. Celle qui en son temps a précédé la Renault 5 et s’est écoulée à plus de huit millions d’exemplaires. Toutefois, aucune indication n’a pour le moment été livrée sur la forme que pourrait adopter ce modèle ainsi que sur son positionnement dans la future gamme.

Dans tous les cas, elle reposera sur la plateforme CMF-B et profiterait sans nul doute de la même motorisation électrique que la Renault 5. Comme sa devancière, elle pourrait se décliner en version commerciale pour les professionnels du transport.