Avec l’achat d’un Mach-E jusqu’à la fin de l’année 2021, le constructeur ouvre l’accès gratuitement à 2 réseaux européens de recharge.

Comme membre fondateur et actionnaire du consortium Ionity, Ford peut se permettre de faciliter le passage par les 270 chargeurs ultrarapides (bientôt 400) qui composent son réseau européen. Installés le long des autoroutes et sur certains autres sites de fort passage, ils peuvent ravitailler en énergie le pack du Mach-E jusqu’à une puissance pouvant flirter temporairement avec les 150 kW.

Au mieux, cette opération fera regagner en 10 minutes 120 des 610 kilomètres calculés selon le cycle mixte WLTP pour le modèle à propulsion embarquant la plus grosse batterie de 98,8 kWh de capacité énergétique.

En plus de l’accès gratuit au réseau Ionity pendant 12 mois, le constructeur offre 5 ans d’utilisation des 155.000 bornes du réseau NewMotion implanté dans 21 pays. Et ce, grâce à un partenariat avec l’opérateur formalisé sous la dénomination « FordPass Charging Network ». Une application associée permet de localiser les points de recharge et de suivre l’itinéraire pour y parvenir.

Publicité


Deux câbles sont livrés de série avec le Mach-E. L’un pour recharger les batteries à partir d’une prise domestique, l’autre, muni d’un connecteur type 2, à utiliser avec les bornes publiques AC 22 kW très largement répandues en France ou avec certains boîtiers muraux individuels.

Ford propose d’ailleurs en option une « Ford Connected Wallbox » qui sera installée en France par Zeborne, division du groupe Onefield, filiale de Proxiserve.

Le SUV électrique Mach-E sera disponible en France à partir de 48.990 euros dès le début de l’année prochaine chez les concessionnaires Ford.

Publicité