Lexus LF-Z Electrified Concept 2021

S’il n’est qu’un concept, le Lexus LF-Z exprime l’évolution du style de la marque, et surtout les futurs véhicules électriques ou hybrides.

Lexus a mis un orteil dans le bain électrique avec son UX300e. Or sa vraie offensive 100 % électrique débute à peine, et se confirme par le biais d’un concept-car, le LF-Z Electrified.



Comme nombre d’électriques, le LF-Z joue avec un large empattement et de courts porte-à-faux. Les designers n’ont plus autant la main lourde sur le cisaillement de la carrosserie, laissant des courbes généreuses. Monstrueuse et typique de Lexus, la calandre est fermée et reprend la couleur de carrosserie. L’arrière est moins subtil, avec son simili-diffuseur, son becquet de coffre et sa petite dorsale de toit. Avouons-le, le dessin général est globalement réussi, de bon augure pour l’avenir.

Au contraire, petite déception pour l’intérieur dépouillé, plus sport que luxe avec ses sièges baquets. L’atmosphère, que Lexus baptise « Tazuna », hérite d’un volant yoke façon Tesla Model S 2021. La planche de bord est vide, laissant 3 écrans devant le conducteur, ainsi qu’un sélecteur de vitesse. Le constructeur apporte également une interface vocale basée sur l’IA, et une fonction antibruit.

De la puissance, mais une recharge moyenne

Sous sa robe, le Lexus LF-Z dispose d’un système électrique très puissant. Le moteur arrière développe 400 kW (536 ch) et envoie un couple de 700 Nm aux 4 roues. Le crossover irait aplatir le 0-100 km/h aussi vite qu’une supercar, en 3 secondes, mais se limite à 200 km/h de pointe. C’est assez bluffant, car le bolide pèse tout de même 2,1 tonnes.

Ce poids s’explique par le recours à une grosse batterie à refroidissement liquide. Sa capacité de 90 kWh lui confère une autonomie de 600 km, en théorie sur cycle WLTP. En revanche, le concept Lexus ne supporte qu’une charge de 150 kW. D’autres font beaucoup mieux, à l’image du duo Audi e-tron GT/Porsche Taycan qui grimpe jusqu’à 270 kW.

10 Lexus électrifiées en 2025

D’ici 2025, Lexus prévoit de lancer 20 nouveaux véhicules. 10 d’entre eux seront électrifiés, permettant à tous les modèles d’avoir une version électrique ou hybride. Le SUV de série 100 % électrique découlant du LF-Z en fera partie. Il reposera sur la plateforme e-TNGA, également partagée avec Toyota et Subaru.