Malgré un chiffre d’affaires record, Tesla continue à creuser ses pertes et vient d’annoncer un déficit 710 millions de dollars au premier trimestre 2018.

S’il commence à entrevoir le bout du tunnel, Tesla continue à brûler énormément de cash pour tenir les objectifs de production de la Model 3. Malgré un chiffre d’affaires de 3.4 milliards de dollars au 1er trimestre, dont 2.74 dédié au marché automobile, la marque californienne continue à enregistrer de lourdes pertes avec 710 millions de dollars de déficits sur la période.

Tesla boucle le trimestre avec une trésorerie de 2.7 milliards de dollars contre 3.4 milliards à la fin de l’année dernière. Une situation inquiétante selon les analystes qui estiment qu’une augmentation de capital sera nécessaire au cours des douze prochains mois. Un scénario pourtant exclu en début d’année par Elon Musk qui avait promis de ne pas faire appel aux marchés cette année.

Pour limiter ses dépenses, Tesla compte réduire les coûts et les investissements tout en augmentant ses rythmes de production pour renouer avec les bénéfices au cours du second semestre. « Nous avons réduit nos projections de ‘capex’ en nous concentrant sur les besoins à court terme qui vont nous être bénéfiques dans les toutes prochaines années », a déclaré Elon Musk.

Model 3 : les objectifs de production maintenus

Dans son communiqué, Tesla indique avoir produit 2270 Model 3 au cours de la dernière semaine d’avril. A fin mars, le constructeur avait encore 450.000 réservations à honorer.

Conservant son objectif de 5.000 unités par semaine, qui devrait être atteint d’ici deux mois environ, Tesla indique qu’il stoppera à nouveau sa chaîne de production pendant une dizaine de jours au cours du deuxième trimestre. Une interruption censée permettre d’améliorer l’efficacité des outils de production et qui englobe un premier arrêt déjà réalisé dans le courant du mois d’avril.

A long terme, Tesla reste également sur son objectif de marge brute de 25% pour la Model 3. « À moyen terme, nous prévoyons une marge légèrement inférieure » explique le communiqué de Tesla qui évoque l’emploi de personnel sur certaines chaînes normalement automatisées, le coût plus élevé de certains matériaux et la faiblesse du dollar. Une situation qui pourra en partie être compensée par le prix de vente moyen de la Model 3, plus élevé que les premières prévisions du constructeur. Selon le constructeur, la marge brute de la Model 3, aujourd’hui légèrement négative, parviendra à l’équilibre dans le courant du second trimestre avant de devenir « nettement positive » au cours du deuxième semestre.

Succursales et superchargeurs

Au cours du premier trimestre, Tesla annonce avoir ouvert neuf nouvelles succursales et centres de service, portant à 339 le nombre de points ouvert à l’échelle mondiale.

Côté superchargeurs, 77 nouveaux sites ont été déployés, portant à 1205 le nombre de stations opérationnelles à travers le monde.

Tesla présente ses résultats financiers au premier trimestre 2018
3.8 (76.36%) 11 votes