Tesla Model 3 : le constructeur californien a t-il gagné son pari ?

Plus de 250 000 réservations en moins de 48h ! C’est plus que le nombre total de Nissan Leaf vendues depuis sa commercialisation. De l’aveu même d’Elon Musk, le chiffre est très supérieur à ce qu’imaginait le « petit » constructeur californien…

Model 3, un futur best seller ?

Avec plus de 250 millions de dollars encaissés rien qu’en acompte de réservation, la Model 3 bat déjà des records quand bien même les premières livraisons ne sont pas attendues avant la fin de l’année 2017. Pour les vieux constructeurs auto, un tel chiffre laisse rêveur : il correspond peu ou prou au montant des investissements consentis pour le lancement d’un nouveau modèle à pétrole.

Publicité


Passé l’euphorie, certains ne manqueront pas de faire remarquer que pas mal de questions restent en suspens et que le plus dur reste à accomplir : honorer les commandes dans des délais raisonnables et proposer un produit à la hauteur des attentes des très nombreux fans de la marque.

D’autant que d’ici 2018, l’offre en véhicules électriques va continuer à s’enrichir. Et s’il n’y aura pas forcément de modèles entrant en concurrence directe avec la Tesla Model 3, on peut penser que certains clients potentiels préféreront se rabattre vers un véhicule électrique immédiatement disponible, à un prix plus abordable encore, plutôt qu’attendre encore et toujours…

Tesla face à son destin

Il n’aura échappé à personne que la commande à laquelle Tesla doit désormais répondre est considérable : produire 250 000 véhicules – en plus de toutes les nouvelles commandes à venir tous modèles confondus – et réussir à combler ses nombreux fans à travers le monde entier. Des fans qui, à travers la Model 3, s’imaginent déjà au volant d’un VE qui répondrait enfin à toutes leurs attentes voire qui les dépasserait.

La pression est énorme. Désormais, le reste du chemin restant à parcourir va devoir être réalisé sans faute sous peine de donner une nouvelle fois du grain à moudre aux détracteurs du tout électrique (si si il en reste!).

Longue attente…

Pour celles et ceux qui ne roulent pas déjà en Tesla, l’attente risque d’être longue. Pour l’Europe, comptez au bas mot 24 mois voire très probablement plus avant de pouvoir contempler la belle sous toutes ses coutures.

Si vous roulez déjà en véhicule électrique, cela laisse le temps de continuer à épargner pour éventuellement craquer pour certaines options le moment venu. Pour tous les autres en revanche, on ne saurait que trop leur conseiller d’investir dès à présent dans un VE parmi les plus accessibles du marché, histoire de gouter aux joies du zéro émission sans attendre. L’occasion de rappeler, si besoin était, que chaque euro qui ne va pas dans les poches de l’industrie pétrolière est une petite victoire sur notre futur à tous!

Quel véhicule électrique choisiriez-vous pour patienter jusqu’en 2018?

En attendant 2018, les avis et les échanges s’annoncent nombreux autour de la meilleure solution d’attente : VE en LLD, VE d’occasion à moins de 10.000 €, véhicule hybride (d’occasion), fumante en fin de vie, Tesla model S, etc… à ce jour, quelle option a votre préférence si vous faites déjà parti des clients inscrits en liste d’attente chez Tesla?

Publicité