Tesla : les superchargeurs pour tous moins chers que Ionity


Superchargeurs pour tous, épisode – presque – final. Après de nombreuses rumeurs, Tesla ouvre désormais son célèbre réseau à d’autres voitures. Pour l’heure, seules quelques stations sont concernées.

Au cours des derniers mois, la nouvelle a rapidement enflé sur la Toile : Tesla pourrait ouvrir son réseau de bornes de recharge rapide à d’autres véhicules électriques. Après quelques rumeurs et annonces, c’est désormais une réalité : 10 stations sont désormais ouvertes à tous aux Pays-Bas !

Publicité

C’est ce 1er novembre que la marque américaine a décidé d’ouvrir les vannes de quelques superchargeurs et permettre à des voitures électriques d’autres marques de venir s’y brancher. Car rappelons que depuis ses débuts, il y a près de 10 ans, ce réseau a toujours été exclusivement réservé aux véhicules de la marque Tesla.

Pas de précipitation toutefois, il ne s’agit pour le moment que d’un programme pilote qui ne concerne que 10 stations installées aux Pays-Bas. Un démarrage nécessaire pour permettre à Tesla de compiler le retour des premiers utilisateurs, suivre la fréquentation et analyser les éventuels problèmes techniques.

Un coût de 0,57 €/kWh pour les autres marques

Afin d’en bénéficier, les conducteurs de voitures électriques des autres marques devront télécharger l’application Tesla (version 4.2.3) et sélectionner l’option Recharger un véhicule non-Tesla. Après avoir renseigné un mode de paiement et sélectionné une borne, ils pourront se brancher, via la prise Combo CCS, afin de démarrer la charge. La puissance autorisée grimpe jusqu’à 250 kW.

Alors que les clients Tesla peuvent se recharger au prix de 0,24 €/kWh aux Pays-Bas, la recharge des autres voitures sera facturée 0,57 €/kWh. C’est le reflet des coûts supplémentaires générés par la gestion de la recharge et les ajustements des sites pour les accueillir.

Un prix unitaire qui reste malgré tout bien plus intéressant que chez Ionity (0,79 €/min hors abonnement) et, surtout, bien plus logique puisque toutes les voitures sont sur un pied d’égalité : la facture finale ne sera pas tributaire de la puissance de recharge rapide DC de la voiture branchée. Sauf pour les Porsche Taycan, Kia EV6 ou Hyundai Ioniq 5, par exemple, qui en plus de bénéficier d’un prix préférentiel sont dotées d’une copieuse puissance de recharge.

Un bon point pour Tesla qui prévoit également un abonnement pour les utilisateurs réguliers. Selon le site néerlandais autorai.nl, celui-ci est facturé 13 €/mois et permet de bénéficier d’un tarif de 0,24 €/kWh. Les prix appliqués en France ne sont pas encore connus. Difficile de faire une projection, mais le tarif pour les véhicules non-Tesla est tout de même plus important de l’ordre de 137,5 %.

Comme pour les propriétaires Tesla, le constructeur indique sur son site qu’il facturera également des frais d’occupation injustifiée aux autres véhicules.

Les Tesla vont perdre l’argument du réseau de recharge

S’inscrivant dans les ambitions de Tesla, qui cherche à démocratiser la voiture électrique, quelle que soit la marque, cette nouvelle fait l’effet d’une petite bombe dans le monde de la voiture électrique. Reste que certains clients Tesla pourraient finalement avoir encore un peu de mal à avaler la pilule, l’avantage considérable de leur voiture par rapport à la concurrence (plusieurs ont font le choix d’une Tesla pour la sécurité offerte par les Superchargers) s’évaporant peu à peu.

Mais Tesla souligne que l’expérience sera toujours similaire pour les clients d’Elon Musk, qui bénéficieront de la même tarification et de tous les autres avantages offerts par leur Tesla, comme le préconditionnement de la batterie, la planification d’itinéraire ou le système de paiement automatique.

À l’heure actuelle, le plan d’expansion n’a pas encore été communiqué. Mais Tesla devrait rapidement ouvrir d’autres Superchargers en Europe et dans le monde si l’expérience menée aux Pays-Bas est concluante.

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre